Zoom

Current Zoom: 100%

L’écharde dans la chair de Paul n'est pas une maladie

L'expression «une écharde dans la chair» n’est pas nouvelle dans la Bible: la même expression est utilisée dans l'Ancien Testament avec une signification différente de celle à laquelle nous croyons souvent aujourd'hui.

 

Dans l'Ancien Testament, l'expression «épine dans les côtés» est utilisée métaphoriquement pour exprimer la résistance et la gêne de l'ennemi (des habitants donc et pas une maladie).

Nombres 33:55 Mais si vous ne chassez pas devant vous les habitants du pays, ceux d'entre eux que vous laisserez seront comme des épines dans vos yeux et des aiguillons dans vos côtés, ils seront vos ennemis dans le pays où vous allez vous établir.

Josué 23:13 Si vous vous détournez et que vous vous attachiez au reste de ces nations qui sont demeurées parmi vous, si vous vous unissez avec elles par des mariages, et si vous formez ensemble des relations, 13 soyez certains que l'Éternel, votre Dieu, ne continuera pas à chasser ces nations devant vous; mais elles seront pour vous un filet et un piège, un fouet dans vos côtés et des épines dans vos yeux, jusqu'à ce que vous ayez péri de dessus ce bon pays que l'Éternel, votre Dieu, vous a donné.

Juges 2:3 J'ai dit alors: Je ne les chasserai point devant vous; mais ils seront à vos côtés, et leurs dieux vous seront un piège.

 

Paul lui-même nous dit que son épine dans le côté n’est rien d’autre qu’un messager de satan.

2 Corinthiens 12:7-10 Et pour que je ne sois pas enflé d'orgueil, à cause de l'excellence de ces révélations, il m'a été mis une écharde dans la chair, un ange de Satan pour me souffleter et m'empêcher de m'enorgueillir. 8 Trois fois j'ai prié le Seigneur de l'éloigner de moi, 9 et il m'a dit : Ma grâce te suffit, car ma puissance s'accomplit dans la faiblesse. Je me glorifierai donc bien plus volontiers de mes faiblesses, afin que la puissance de Christ repose sur moi. 10 C'est pourquoi je me plais dans les faiblesses, dans les outrages, dans les calamités, dans les persécutions, dans les détresses, pour Christ; car, quand je suis faible, c'est alors que je suis fort.

 

Le mot ange ou messager («aggelos» en grec) n'a jamais fait référence à une maladie, mais toujours une personne ou une personnalité. Paul lui-même nous dit que le but de cette écharde ou messager de Satan est de le «souffleter» et pas de le rendre malade.

 

Sachant aussi que Paul a reçu cette «écharde» à cause de «l'abondance des révélations» et afin qu’il ne s’enorgueillisse pas, cette écharde est un instrument utilisé par Dieu pour le garder humble. Donc, même si elle était une maladie, nous en serions exclus car la plupart d'entre nous n’avons pas encore reçu de telles révélations!

 

L'écharde dans la chair de Paul n'a jamais été un obstacle à sa foi pour la guérison.

Actes 19:11-12 Et Dieu faisait des miracles extraordinaires par les mains de Paul, 12 au point qu'on appliquait sur les malades des linges ou des mouchoirs qui avaient touché son corps, et les maladies les quittaient, et les esprits malins sortaient.

 

Si cette souffrance n'a pas été un obstacle à Paul pourquoi elle devrait l’être pour nous qui n’avons pas reçu ces révélations? On pourrait eventuellement souffrir mais en même temps être une source de benediction et de guerison pour les autres…

 

Ensuite il suffit de remarquer que, à peine le chapitre avant, Paul donne son témoignage, il parle des persécutions qu’il a subies mais d’aucune maladie ou infirmité :

2 Corinthiens 11:23-27 Sont-ils ministres de Christ ?-Je parle en homme qui extravague. -Je le suis plus encore: par les travaux, bien plus; par les coups, bien plus; par les emprisonnements, bien plus. Souvent en danger de mort, 24 cinq fois j'ai reçu des Juifs quarante coups moins un, 25 trois fois j'ai été battu de verges, une fois j'ai été lapidé, trois fois j'ai fait naufrage, j'ai passé un jour et une nuit dans l'abîme. 26 Fréquemment en voyage, j'ai été en péril sur les fleuves, en péril de la part des brigands, en péril de la part de ceux de ma nation, en péril de la part des païens, en péril dans les villes, en péril dans les déserts, en péril sur la mer, en péril parmi les faux frères. 27 J'ai été dans le travail et dans la peine, exposé à de nombreuses veilles, à la faim et à la soif, à des jeûnes multipliés, au froid et à la nudité.

 

Comme nous pouvons le voir clairement, parmi ses difficulté il n'y a aucune maladie !

Certains ont affirmé que les paroles de Paul «dans le travail et dans la peine» seraient ses souffrances liées à la maladie :

2 Corinthiens 11:27 J'ai été dans le travail (mochthos) et dans la peine, exposé à de nombreuses veilles, à la faim et à la soif, à des jeûnes multipliés, au froid et à la nudité.

Or il faut noter que le mot grec traduit par «travail» n’est pas la maladie. Il est écrit «mochthos» (Strong # 3449) qui se réfère à la fatigue, la tristesse et qui est également utilisé dans

2 Thessaloniciens 3:8 Nous n'avons mangé gratuitement le pain de personne; mais, dans le travail (mochthos) et dans la peine, nous avons été nuit et jour à l'oeuvre, pour n'être à charge à aucun de vous.

ou en

1 Thessaloniciens 2:9 Vous vous rappelez, frères, notre travail (mochthos) et notre peine: nuit et jour à l'oeuvre, pour n'être à charge à aucun de vous, nous vous avons prêché l'Évangile de Dieu.

Paul parle de ses difficultés liées au ministère pendant qu’il se donnait entièrement à sa tâche et qu’il était, comme il dit lui-même, nuit et jour à l’œuvre.

 

L’ange de satan qui souffletait Paul n’était donc pas une maladie mais était la persécution qui accompagnait Paul dans tous ses déplacements: presque dans chaque ville où il allait il y avait de la persécution mais la grâce de Dieu était de manifester Sa puissance dans la faiblesse de Paul et face à ses adversaires.

Il suffit de penser à Paul et Silas à Philippes, comme ils ont étés battus et mis en prison pour avoir délivré la servante d'un esprit impur: l'écharde dans la chair est la persécution qui a suivi.

Actes 16:19-23 Les maîtres de la servante, voyant disparaître l'espoir de leur gain, se saisirent de Paul et de Silas, et les traînèrent sur la place publique devant les magistrats. 20 Ils les présentèrent aux préteurs, en disant : Ces hommes troublent notre ville; ce sont des Juifs, 21 qui annoncent des coutumes qu'il ne nous est permis ni de recevoir ni de suivre, à nous qui sommes Romains. 22 La foule se souleva aussi contre eux, et les préteurs, ayant fait arracher leurs vêtements, ordonnèrent qu'on les battît de verges. 23 Après qu'on les eut chargés de coups, ils les jetèrent en prison, en recommandant au geôlier de les garder sûrement.

 

Plus loin on voit comment la puissance de Dieu s'accomplit dans la faiblesse: un grand tremblement de terre, les portes qui s'ouvrent, le geôlier qui se convertit avec toute sa famille, etc. .. et on comprend mieux les paroles de Paul :

2 Corinthiens 12:10 C'est pourquoi je me plais dans les faiblesses, dans les outrages, dans les calamités, dans les persécutions, dans les détresses, pour Christ; car, quand je suis faible, c'est alors que je suis fort.

 

Malgré la persécutions, l'oeuvre de Dieu peut se manifester sur terre et des vies êtres sauvées.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
16 + 1 =
Trouvez la solution de ce problème mathématique simple et saisissez le résultat. Par exemple, pour 1 + 3, saisissez 4.