Zoom

Current Zoom: 100%

Comprendre la Loi

La Loi est l’ensemble des règles données par Dieu au peuple d’Israël, par l’intermédiaire de Moïse. Le texte complet de la Loi se trouve en particulier dans Exode (chapitres 20-31), Lévitique et Deutéronome.

 

La Loi n’a pas été donnée comme un moyen de salut mais elle a été donnée dans le but de révéler aux hommes leur péché afin de les conduire à Dieu, pour qu’ils obtiennent le salut par Jésus-Christ.

Romains 3:20 Car nul ne sera justifié devant lui par les oeuvres de la loi, puisque c'est par la loi que vient la connaissance du péché.

Galates 3:19 Pourquoi donc la loi? Elle a été donnée ensuite à cause des transgressions, jusqu'à ce que vînt la postérité à qui la promesse avait été faite…

Romains 5:20 Or, la loi est intervenue pour que l'offense abondât, mais là où le péché a abondé, la grâce a surabondé

Romains 7:7-11 Que dirons-nous donc? La loi est-elle péché? Loin de là! Mais je n'ai connu le péché que par la loi. Car je n'aurais pas connu la convoitise, si la loi n'eût dit: Tu ne convoiteras point. 8 Et le péché, saisissant l'occasion, produisit en moi par le commandement toutes sortes de convoitises; car sans loi le péché est mort. 9 Pour moi, étant autrefois sans loi, je vivais; mais quand le commandement vint, le péché reprit vie, et moi je mourus. 10 Ainsi, le commandement qui conduit à la vie se trouva pour moi conduire à la mort. 11 Car le péché saisissant l'occasion, me séduisit par le commandement, et par lui me fit mourir.

1 Corinthiens 15:56 L'aiguillon de la mort, c'est le péché; et la puissance du péché, c'est la loi.

Galates 2:16 Néanmoins, sachant que ce n'est pas par les oeuvres de la loi que l'homme est justifié, mais par la foi en Jésus-Christ, nous aussi nous avons cru en Jésus-Christ, afin d'être justifiés par la foi en Christ et non par les oeuvres de la loi, parce que nulle chair ne sera justifiée par les oeuvres de la loi.

Actes 13:38-39 Sachez donc, hommes frères, que c'est par lui (Jésus-Christ) que le pardon des péchés vous est annoncé, 39 et que quiconque croit est justifié par lui de toutes les choses dont vous ne pouviez être justifiés par la loi de Moïse.

Galates 2:21 Je ne rejette pas la grâce de Dieu; car si la justice s'obtient par la loi, Christ est donc mort en vain.

 

La loi a été donnée au peuple d’Israël, mais elle contient cependant certains principes moraux applicables à tous les peuples et à toutes les époques.

Romains 2:14-16 Quand les païens, qui n'ont point la loi, font naturellement ce que prescrit la loi, ils sont, eux qui n'ont point la loi, une loi pour eux-mêmes; 15 ils montrent que l'oeuvre de la loi est écrite dans leurs coeurs, leur conscience en rendant témoignage, et leurs pensées s'accusant ou se défendant tour à tour. 16 C'est ce qui paraîtra au jour où, selon mon Evangile, Dieu jugera par Jésus-Christ les actions secrètes des hommes.

 

Dieu a soumis Israël à l’épreuve de la Loi, comme un échantillon de toute la race humaine; la faillite d’Israël se généralise au monde entier: il est coupable.

Romains 3:19-20 Or, nous savons que tout ce que dit la loi, elle le dit à ceux qui sont sous la loi, afin que toute bouche soit fermée, et que tout le monde soit reconnu coupable devant Dieu. 20 Car nul ne sera justifié devant lui par les oeuvres de la loi, puisque c'est par la loi que vient la connaissance du péché.

 

La Loi était inséparable de la peine capitale: transgresser un seul commandement équivalait à se rendre coupable de tous.

Galates 3:10 Car tous ceux qui s’attachent aux oeuvres de la Loi sont sous la malédiction; car il est écrit: Maudit est quiconque n’observe pas tout ce qui est écrit dans le Livre de la Loi, et ne le mets pas en pratique.

Jacques 2:10 Car quiconque observe toute la loi, mais pèche contre un seul commandement, devient coupable de tous.

 

Comme les Israélites avaient enfreint la loi, ils étaient sous la malédiction de la mort. La justice et la sainteté de Dieu exigeaient que la faute soit payée. C’est pour cette raison que Christ est venu dans le monde. Il a payé de sa vie la faute des hommes. Il est mort à la place des transgresseurs coupables, bien qu’Il était lui-même exempt de tout péché. Il n’a pas mis la loi de côté; au contraire, Il a satisfait à toutes les exigences de la loi en accomplissant parfaitement toutes ses ordonnances par sa vie et par sa mort. L’Évangile ne supprime donc pas la loi; il la confirme et montre comment elle a été pleinement satisfaite par l’oeuvre rédemptrice de Christ.

 

Par conséquent, celui qui croit en Jésus et se fait baptiser en son nom pour le pardon des péchés n’est plus sous la Loi: il est sous la grâce.

Romains 6:3-18 Ignorez-vous que nous tous qui avons été baptisés en Jésus-Christ, c'est en sa mort que nous avons été baptisés? 4 Nous avons donc été ensevelis avec lui par le baptême en sa mort, afin que, comme Christ est ressuscité des morts par la gloire du Père, de même nous aussi nous marchions en nouveauté de vie. 5 En effet, si nous sommes devenus une même plante avec lui par la conformité à sa mort, nous le serons aussi par la conformité à sa résurrection, 6 sachant que notre vieil homme a été crucifié avec lui, afin que le corps du péché fût détruit, pour que nous ne soyons plus esclaves du péché; 7 car celui qui est mort est libre du péché. 8 Or, si nous sommes morts avec Christ, nous croyons que nous vivrons aussi avec lui, 9 sachant que Christ ressuscité des morts ne meurt plus; la mort n'a plus de pouvoir sur lui. 10 Car il est mort, et c'est pour le péché qu'il est mort une fois pour toutes; il est revenu à la vie, et c'est pour Dieu qu'il vit. 11 Ainsi vous-mêmes, regardez-vous comme morts au péché, et comme vivants pour Dieu en Jésus-Christ.

12 Que le péché ne règne donc point dans votre corps mortel, et n'obéissez pas à ses convoitises. 13 Ne livrez pas vos membres au péché, comme des instruments d'iniquité; mais donnez-vous vous-mêmes à Dieu, comme étant vivants de morts que vous étiez, et offrez à Dieu vos membres, comme des instruments de justice. 14 Car le péché n'aura point de pouvoir sur vous, puisque vous êtes, non sous la loi, mais sous la grâce.

15 Quoi donc! Pécherions-nous, parce que nous sommes, non sous la loi, mais sous la grâce? Loin de là! 16 Ne savez-vous pas qu'en vous livrant à quelqu'un comme esclaves pour lui obéir, vous êtes esclaves de celui à qui vous obéissez, soit du péché qui conduit à la mort, soit de l'obéissance qui conduit à la justice? 17 Mais grâces soient rendues à Dieu de ce que, après avoir été esclaves du péché, vous avez obéi de coeur à la règle de doctrine dans laquelle vous avez été instruits. 18 Ayant été affranchis du péché, vous êtes devenus esclaves de la justice.

 

En Christ, celui qui croit en Jésus est mort vis-à-vis de la Loi. La faute contre la Loi ne devait être payée qu’une seule et unique fois; comme Christ l’a fait, le croyant est délié de cette dette. Dans ce sens, la Loi perd de son pouvoir pour le chrétien.

2 Corinthiens 3:7-11 Or, si le ministère de la mort, gravé avec des lettres sur des pierres, a été glorieux, au point que les fils d'Israël ne pouvaient fixer les regards sur le visage de Moïse, à cause de la gloire de son visage, bien que cette gloire fût passagère, 8 combien le ministère de l'esprit ne sera-t-il pas plus glorieux! 9 Si le ministère de la condamnation a été glorieux, le ministère de la justice est de beaucoup supérieur en gloire. 10 Et, sous ce rapport, ce qui a été glorieux ne l'a point été, à cause de cette gloire qui lui est supérieure. 11 En effet, si ce qui était passager a été glorieux, ce qui est permanent est bien plus glorieux.

 

La loi était un pédagogue, un tuteur, jusqu’à la venue de Christ; après le salut, ce pédagogue n’est plus nécessaire.

Galates 3:24-25 Ainsi la loi a été comme un pédagogue pour nous conduire à Christ, afin que nous fussions justifiés par la foi. 25 La foi étant venue, nous ne sommes plus sous ce pédagogue.

 

Pourtant, même si le chrétien n’est plus sous la Loi, il n’est pas sans loi. Il est tenu à des obligations plus exigeantes que celles de la Loi, parce qu’il est sous la loi de Christ.

1 Corinthiens 9:19-23 Car, bien que je sois libre à l'égard de tous, je me suis rendu le serviteur de tous, afin de gagner le plus grand nombre. 20 Avec les Juifs, j'ai été comme Juif, afin de gagner les Juifs; avec ceux qui sont sous la loi, comme sous la loi quoique je ne sois pas moi-même sous la loi, afin de gagner ceux qui sont sous la loi; 21 avec ceux qui sont sans loi, comme sans loi quoique je ne sois point sans la loi de Dieu, étant sous la loi de Christ, afin de gagner ceux qui sont sans loi. 22 J'ai été faible avec les faibles, afin de gagner les faibles. Je me suis fait tout à tous, afin d'en sauver de toute manière quelques-uns. 23 Je fais tout à cause de l'Evangile, afin d'y avoir part.

 

Paul doit être notre exemple: son comportement est inspiré, non par la crainte d’une sanction, mais par le désir ardent de plaire à son Sauveur. Christ est devenu la norme de sa vie. Il est notre exemple parfait.

1 Corinthiens 11:1 Soyez mes imitateurs, comme je le suis moi-même de Christ.

Jean 13:14-17 Si donc je vous ai lavé les pieds, moi, le Seigneur et le Maître, vous devez aussi vous laver les pieds les uns aux autres; 15 car je vous ai donné un exemple, afin que vous fassiez comme je vous ai fait. 16 En vérité, en vérité, je vous le dis, le serviteur n'est pas plus grand que son seigneur, ni l'apôtre plus grand que celui qui l'a envoyé. 17 Si vous savez ces choses, vous êtes heureux, pourvu que vous les pratiquiez.

Jean 15:12-17 C'est ici mon commandement: Aimez-vous les uns les autres, comme je vous ai aimés. 13 Il n'y a pas de plus grand amour que de donner sa vie pour ses amis. 14 Vous êtes mes amis, si vous faites ce que je vous commande. 15 Je ne vous appelle plus serviteurs, parce que le serviteur ne sait pas ce que fait son maître; mais je vous ai appelés amis, parce que je vous ai fait connaître tout ce que j'ai appris de mon Père. 16 Ce n'est pas vous qui m'avez choisi; mais moi, je vous ai choisis, et je vous ai établis, afin que vous alliez, et que vous portiez du fruit, et que votre fruit demeure, afin que ce que vous demanderez au Père en mon nom, il vous le donne. 17 Ce que je vous commande, c'est de vous aimer les uns les autres.

Éphésiens 5:1-2 Devenez donc les imitateurs de Dieu, comme des enfants bien-aimés; 2 et marchez dans la charité, à l'exemple de Christ, qui nous a aimés, et qui s'est livré lui-même à Dieu pour nous comme une offrande et un sacrifice de bonne odeur.

1 Jean 2:6 Celui qui dit qu'il demeure en lui doit marcher aussi comme il a marché lui-même.

1 Jean 3:16 Nous avons connu l'amour, en ce qu'il a donné sa vie pour nous; nous aussi, nous devons donner notre vie pour les frères.

 

Certains principes contenus dans la Loi ont une portée universelle et sont toujours valables. Il est toujours mal de voler, de convoiter ou de tuer. Les dix commandements sont repris dans le Nouveau Testament, mais avec une différence de taille: ils ne sont pas présentés comme des «lois» susceptibles d’appeler des sanctions en cas de transgression, mais comme des moyens de perfectionnement, de progrès dans la justice pour le peuple de Dieu.

2 Timothée 3:16-17 Toute Ecriture est inspirée de Dieu, et utile pour enseigner, pour convaincre, pour corriger, pour instruire dans la justice, 17 afin que l'homme de Dieu soit accompli et propre à toute bonne oeuvre.

 

Le ministère de la loi à l’égard des non-croyants n’est pas terminé, pourvu qu’on en fasse un usage légitime.

1 Timothée 1:8 Nous n'ignorons pas que la loi est bonne, pourvu qu'on en fasse un usage légitime

Son but est de produire la connaissance du péché et, par conséquent, de conduire à la repentance. Mais la loi (comme condamnatrice) n’est pas pour ceux qui sont déjà sauvés:

1 Timothée 1:9 sachant bien que la loi n'est pas faite pour le juste, mais pour les méchants et les rebelles, les impies et les pécheurs, les irréligieux et les profanes, les parricides, les meurtriers …

 

La justice exigée par la Loi est accomplie sous conditions: pour ceux qui marchent, non selon la chair, mais selon l’Esprit.

Romains 8:4 afin que la justice de la loi fût accomplie en nous, qui marchons, non selon la chair, mais selon l'esprit.

 

N’oublions pas que les enseignements de Jésus dans le Sermon sur la montagne présentent un idéal plus élevé que celui de la Loi. Par exemple, pour la loi qui dit: «Tu ne tueras pas», Jésus l’accentue: «Tu ne haïras pas» Ainsi, le Sermon sur la montagne, non seulement confirme la Loi et les prophètes, mais il les amplifie et prolonge leurs implications profondes.

 

Avant: tu ne tueras point – Maintenant: tu ne te mettras pas en colère (Mt. 5:21-26)

Avant: tu ne commettras point d’adultère – Maintenant: tu ne regarderas pas une femme pour la convoiter (Mt. 5:27-30)

Avant: tu peux répudier ta femme en lui donnant une lettre de divorce – Maintenant tu peux la répudier juste pour cause d’infidélité (Mt. 5:31-32)

Avant: tu ne rompras pas ton serment – Maintenant: ne fais pas de serment du tout (Mt. 5:33-37)

Avant: œil pour œil et dent pour dent – Maintenant: ne résiste pas au méchant (Mt. 5:38-42)

Avant: tu aimeras ton prochain et tu haïras ton ennemi – Maintenant: tu aimeras ton ennemi et tu béniras ceux qui te maudissent (Mt. 5:43-47)

 

Donc avant il y avait des lois: Jésus n’est pas venu les abolir mais est venu nous enseigner comment aller au-delà afin d’être parfaits comme notre Père céleste est parfait.

Matthieu 5:48 Soyez donc parfaits, comme votre Père céleste est parfait.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
4 + 12 =
Trouvez la solution de ce problème mathématique simple et saisissez le résultat. Par exemple, pour 1 + 3, saisissez 4.