Zoom

Current Zoom: 100%

Porter la maladie des autres

Jésus nous a enseigné à porter les fardeaux les uns des autres et à donner sa vie comme Lui l’a donnée pour nous qui étions pécheurs.

Galates 6 :2  Portez les fardeaux les uns des autres, et vous accomplirez ainsi la loi de Christ.

Jésus nous a aussi demandé de guérir les malades, pas de prier pour leur guérison et rester à attendre. Jamais il n’est dit que les disciples et les apôtres ont prié pour un malade mais ils les ont guéris !

Matthieu 10 :8 Guérissez les malades, ressuscitez les morts, purifiez les lépreux, chassez les démons. Vous avez reçu gratuitement, donnez gratuitement.

Marc 16 :17-18 Voici les miracles qui accompagneront ceux qui auront cru : en mon nom, ils chasseront les démons; ils parleront de nouvelles langues; ils saisiront des serpents; s'ils boivent quelque breuvage mortel, il ne leur fera point de mal; ils imposeront les mains aux malades, et les malades, seront guéris.

Souvent nous prions pour que Jésus agisse mais nous ne voulons pas faire notre part, nous ne voulons pas mettre la main dans la blessure de peur d’être contaminés. Au contraire, nous sommes appelés a faire toutes les démarches afin de guérir quelqu’un. Sommes-nous prêts à souffrir afin de soulager quelqu’un d’autre, Sommes-nous prêts à donner notre vie pour quelqu’un ?

Jean 15 :12-13  C'est ici mon commandement : Aimez-vous les uns les autres, comme je vous ai aimés. Il n'y a pas de plus grand amour que de donner sa vie pour ses amis.

Jésus a donné sa vie pour nous qui étions pécheurs et il nous demande de suivre son exemple.

1 Corinthiens 11:1 Soyez mes imitateurs, comme je le suis moi-même de Christ.

Quand nous voyons une personne handicapée, sommes-nous prêts a donner notre vie pour elle ? Jésus a bien donné sa vie pour quelqu’un qui était pécheur, pourrions-nous la donner pour quelqu’un qui est dans le péché, pour notre ennemi ou pour qu’un paralytique marche à nouveau ?

Il ne s’agit pas seulement de mourir pour lui mais déjà de prendre son fardeau. Si nous prions pour que Jésus guérisse le malade, que faisons-nous pour lui ? Rien : nous attendons que Jésus fasse le miracle. Il est clair qu’Il peut accorder Sa grâce et le guérir mais Jésus veut aussi que nous apprenions à suivre son exemple, à porter les fardeaux les uns des autres, à donner notre vie ou notre santé pour les autres.

Jean 13 :34-35 Je vous donne un commandement nouveau : Aimez-vous les uns les autres; comme je vous ai aimés, vous aussi, aimez-vous les uns les autres. A ceci tous connaîtront que vous êtes mes disciples, si vous avez de l'amour les uns pour les autres.

Si une personne est paralysée pour un certain nombre d’années et des personnes se lèvent pour prendre son fardeau pendant quelque temps, Dieu va raccourcir la période de la maladie pour le malade, il sera guéri et ceux qui ont porté son fardeau seront bénis et guéris eux aussi après le temps fixé par Dieu.

Porter le fardeau signifie subir les mêmes choses, prier pour l’autre tout en vivant ce qu’il doit vivre tous les jours, tout comme Jésus qui s’est fait homme comme nous, en s’humiliant et en renonçant a tout ce qu’Il était pour nous sauver et nous guérir.

Philippiens 2 :5-8 Ayez en vous les sentiments qui étaient en Jésus-Christ, lequel, existant en forme de Dieu, n'a point regardé comme une proie à arracher d'être égal avec Dieu, mais s'est dépouillé lui-même, en prenant une forme de serviteur, en devenant semblable aux hommes; et ayant paru comme un simple homme, il s'est humilié lui-même, se rendant obéissant jusqu'à la mort, même jusqu'à la mort de la croix.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
5 + 10 =
Trouvez la solution de ce problème mathématique simple et saisissez le résultat. Par exemple, pour 1 + 3, saisissez 4.