Zoom

Current Zoom: 100%

Comment faire pour avoir la guérison - conseils

Comment faire pour avoir la guérison de la part de Jésus est une grande question et il n’est pas possible d’y répondre de manière satisfaisante pour tout le monde car chaque situation est différente.

Il y a plusieurs façons d’être guéri mais un seul vrai médecin, Jésus Christ, et c’est à Lui qu’il faut regarder si on veut être guéri car les médicaments soulagent mais ne guérissent pas définitivement: au mieux ils enlèvent les symptômes mais pas la cause. La guérison à rechercher n’est pas quelque chose qui s’obtient en prenant un cachet mais quelque chose d’inépuisable: la santé divine, disponible pour soi et pour les autres, en chaque circonstance.

 

Jésus est vivant et il guérit et il délivre aujourd’hui comme il le faisait aussi dans le passé:

Hébreux 13:8 Jésus-Christ est le même hier, aujourd'hui, et éternellement.

S’il ne guérissait plus aujourd’hui cela vaudrait dire qu’il aurait changé! Or il n’a pas changé mais le problème vient de nous. Nous savons qu’il est ressuscité, qu’il est vivant, mais dans la réalité nous considérons que ce qu’il a fait sur terre est fini car il n’est plus la et qu’il nous a en quelque sorte «abandonnés» en retournant au ciel. Nous oublions donc que Jésus est vivant et, même si on ne le voit plus, il est là car il a promis d’être avec nous tous les jours: il est donc bien là avec nous, prêt à nous aider et à nous guérir comme il le faisait sur terre, même si on ne le voit pas.

Matthieu 28:20 voici, je suis avec vous tous les jours, jusqu'à la fin du monde.

 

L’incrédulité et la foi

La guérison divine est un miracle et comme tel on peut la recevoir simplement, comme un enfant, sans chercher à tout comprendre. Trop souvent, pourtant, nous ne croyons plus aux miracles car notre raisonnement rationnel s’oppose au miraculeux et notre incrédulité devient un frein comme elle l’était au temps de Jésus.

Matthieu 13:58 Et il ne fit pas beaucoup de miracles dans ce lieu, à cause de leur incrédulité.

 

Certains disent que la guérison n’est plus d’actualité: ils sèment l’incrédulité et donc il est évident qu’ils ne voient rien. Pour ma part j’ai développé ma foi, je crois dans un Jésus qui est vivant et qui guéris et je vois la guérison dans ma vie. Je préfère donc croire à l’impossible, même si ce serait en partie faux, mais rester ouvert au miraculeux de Dieu et le voir se manifester plutôt qu’être incrédule et limiter la puissance de Dieu par mon incrédulité!

C’est en croyant qu’on peut voir la gloire de Dieu, pas en restant dans l’incrédulité!

Jean 11:40 Jésus lui dit: Ne t'ai-je pas dit que, si tu crois, tu verras la gloire de Dieu?

Si tu ne crois pas que c’est encore possible aujourd’hui ou que ce soit la volonté de Dieu pour toi, maintenant, alors ton incrédulité fera que tu ne verras rien ou pas grand-chose!

 

Jésus a dit qu’on peut le voir agir encore aujourd’hui mais qu’une majorité ne le verra plus.

Jean 14:19 Encore un peu de temps, et le monde ne me verra plus; mais vous, vous me verrez, car je vis, et vous vivrez aussi.

C’est à nous de croire et de mettre en action notre foi afin de voir comment Jésus est vivant.

Hébreux 11:6 Or sans la foi il est impossible de lui être agréable; car il faut que celui qui s'approche de Dieu croie que Dieu existe, et qu'il est le rémunérateur de ceux qui le cherchent.

 

Croire la vérité

Si nous voulons notre guérison nous devons déjà croire qu’elle est possible encore aujourd’hui, pour nous aussi, mais comment croire dans notre société où prédomine le manque de connaissance et l’incrédulité?

Il nous faut d’abord s’approprier des promesses de Dieu, croire qu’Il n’a pas changé, comprendre qu’elle est Sa volonté pour nous et commencer un travail sur soi-même, en croyant dans la vérité, en mettant de côté l’incrédulité et en cassant certains mauvais raisonnements.

Jean 8:32 vous connaîtrez la vérité et la vérité vous rendra libres.

 

Et même si on est encore dans le doute ou l’incrédulité, on a la certitude que Jésus est tout à fait capable de passer au-dessus de notre manque de foi et de guérir même quand on croit que c’est impossible: cela est plutôt rare mais, encore une fois, rien n’est impossible à Dieu.

Personnellement je peux témoigner que, même les fois où j’ai été un peu incrédule et ou j’ai demandé la guérison sans vraiment y croire, même alors je l’ai vue car Dieu connaissait qu’au fond de mon cœur je crois dans un Dieu vivant chez qui rien n’est impossible et ou l’inimaginable est toujours réalisable.

 

Lire et écouter des témoignages de guérison est un bon moyen pour casser l’incrédulité et réaliser que Jésus agit encore aujourd’hui comme par le passé mais la meilleure chose est de compter uniquement sur Dieu et le laisser agir. Cela est bien souvent difficile dans notre culture ou nous avons toujours besoin de raisonner. Il nous faudra donc d’abord comprendre certaines choses:

  • Qu’elle est la volonté de Dieu concernant la guérison?
  • De qui vient la maladie: de Dieu, du diable ou de mauvais comportements?
  • Suis-je prêt à renoncer à mes mauvaises habitudes ou mes péchés si c’est eux qui font obstacle pour que j’obtienne la guérison?

 

La volonté de Dieu

Nous devons comprendre et nous approprier de la volonté de Dieu pour nous, aujourd’hui, selon la prière que Jésus a enseigné à ses disciples:

Matthieu 6:10 Que ton nom soit sanctifié. Que ton règne vienne; Que ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel.

Quelle est la volonté de Dieu dans le ciel? Il y a des maladies au le ciel? Non: la volonté de Dieu pour nous sur cette terre est la même que celle qui est déjà au ciel mais c’est à nous de la demander afin qu’elle se manifeste aussi sur terre.

 

Dieu s’est présenté comme celui qui guérit: la guérison fait donc partie de ses caractéristiques et Dieu la présente comme associée à l’obéissance.

Exode 15:26 Il dit: Si tu écoutes attentivement la voix de l'Éternel, ton Dieu, si tu fais ce qui est droit à ses yeux, si tu prêtes l'oreille à ses commandements, et si tu observes toutes ses lois, je ne te frapperai d'aucune des maladies dont j'ai frappé les Égyptiens; car je suis l'Éternel, qui te guérit.

 

Ceci était valable sous la loi, pour ceux qui étaient le peuple de Dieu. Maintenant nous ne sommes plus sous la loi et nous sommes enfants de Dieu.

 

Il est vrai que dans l’ancienne alliance Dieu envoyait la maladie sur ceux qui n’obéissaient pas à ses lois mais maintenant nous ne sommes plus sous la loi, nous ne sommes plus le peuple de Dieu mais nous sommes les enfants de Dieu: la relation avec Dieu n’est plus la même mais Dieu n’a pas changé et Il guérit toujours, par Jésus.

 

Cela signifie que même si maintenant nous commettrions des erreurs qui mériteraient la punition, il nous suffit d’accepter que Jésus est mort à notre place, pour ces erreurs, quelles qu’elles soient, et demander le pardon afin d’être purifiés de toute iniquité.

1 Jean 1:9 Si nous confessons nos péchés, il est fidèle et juste pour nous les pardonner, et pour nous purifier de toute iniquité.

 

L’amour d’un père

Notre Père céleste nous aime bien plus que n’importe quel père terrestre! Aucun père ne donnerait à son enfant la maladie pour lui faire comprendre quelque chose ou pour le punir et même s’il le faisait, il dirait clairement à son enfant comment s’en sortir et il ferait tout pour qu’il comprenne!

 

C’est à nous de demander pour recevoir, de chercher afin de trouver, de frapper pour qu’on nous ouvre les portes des bénédictions.

Matthieu 7:7-11 Demandez, et l'on vous donnera; cherchez, et vous trouverez; frappez, et l'on vous ouvrira. 8 Car quiconque demande reçoit, celui qui cherche trouve, et l'on ouvre à celui qui frappe.

 

La promesse est de recevoir de bonnes choses: si on demande la guérison on ne va pas recevoir autre chose

Matthieu 7:9-11 Lequel de vous donnera une pierre à son fils, s'il lui demande du pain? 10 Ou, s'il demande un poisson, lui donnera-t-il un serpent? 11 Si donc, méchants comme vous l'êtes, vous savez donner de bonnes choses à vos enfants, à combien plus forte raison votre Père qui est dans les cieux donnera-t-il de bonnes choses à ceux qui les lui demandent.

 

Faire les premiers pas

Une fois qu’on a compris que Jésus est là, vivant et disponible à nous guérir, que ce n’est pas lui qui envoie la maladie, alors on comprendra facilement que, si nous n’avons pas la guérison, le problème ne vient pas de Lui mais très probablement de nous. Souvent c’est d’abord à nous de faire les premiers pas, chercher la volonté de Dieu et renoncer à certains mauvais comportements qui endommagent notre corps, le temple de Dieu: le tabagisme, l'alcool, ou tout simplement pas assez de sommeil. Si notre corps est le temple de Dieu, c’est d’abord à nous d’en prendre soins.

1 Jean 5:18 (Martin 1744)Nous savons que quiconque est né de Dieu, ne pèche point ; mais celui qui est engendré de Dieu, se conserve soi-même, et le malin [esprit] ne le touche point.

Il est logique qu’on ne puisse pas s’attendre d’être en pleine forme et en même temps continuer à fumer ou à abuser de l’alcool: le fumeur qui veut être guéri de sa bronchite doit d’abord renoncer à la cigarette, au moins déjà dans sa volonté…

Jésus ne va pas nous guérir des conséquences d’un mauvais comportement tant qu’on continue à le pratiquer et tant qu’on ne demande pas de nous en délivrer.

 

Une fois qu’on se repent, qu’on change d’attitude, alors Jésus peut intervenir et même restaurer tout ce qui avait endommagé par notre mauvais comportement.

 

L’obéissance

Une fois qu’on s’est mis en règle avec Dieu, qu’on a prié et qu’on Lui a demandé ce qu’il faut faire pour avoir la guérison c’est alors qu’il faut obéir à ce qu’il nous dit, même si cela peut parfois sembler difficile: souvent c’est un pas dur à franchir à cause de notre fierté (demander pardon à son ennemi, se laver 7 fois comme Naman) mais c’est à nous de voir ce que nous sommes prêts à faire pour saisir le don de Dieu.

Souvent nous nous comportons comme un patient qui va chez le médecin mais ensuite ne veut pas prendre les médicaments, trouvant le traitement trop compliqué, le médicament pas bon, voulant faire ses propres essais, prendre ses propres médicaments, écouter les conseils d’un ou d’un autre: que fait le médecin dans ces cas? A part conseiller, il ne peut pas obliger: il va donc laisser le patient faire ses expériences, conscient que ce sera sans résultat, jusqu’au jour où le patient aura compris.

 

L’espérance

L’obéissance est un début mais elle doit être suivie par l’espérance. Certaines fois on fait tout notre possible pour suivre les conseils de notre médecin, on obéit, on met en action la foi mais aucune guérison ne se manifeste: même dans de telles situations, même si la guérison ne vient pas rapidement, rien nous autorise à ne plus croire en Dieu mais au contraire il faut s’approcher plus de Lui, demander à Jésus quelle est la cause qui fait obstacle et toujours garder espoir.

Romains 12:11-12 Ayez du zèle, et non de la paresse. Soyez fervents d'esprit. Servez le Seigneur. Réjouissez-vous en espérance. Soyez patients dans l'affliction. Persévérez dans la prière.

Il nous faut avoir du zèle et de la motivation pour ce qu’on veut recevoir et se réjouir déjà en avance sur la base des promesses de Dieu. Car, comme le dit Paul, on est sauvés, guéris (même terme grec), d’abord en ayant l’espérance en quelque chose qui ne se voit pas encore.

Romains 8:24-25 Car c'est en espérance que nous sommes sauvés (guéris). Or, l'espérance qu'on voit n'est plus espérance: ce qu'on voit, peut-on l'espérer encore? Mais si nous espérons ce que nous ne voyons pas, nous l'attendons avec persévérance.

C’est d’ailleurs prouvé médicalement qu’un malade, même si gravement atteint, peut s’en sortir s’il se bat contre la maladie, s’il la refuse et s’il veut sa guérison tandis qu’un malade qui se laisse aller, qui n’a plus aucune espérance, finira par succomber à sa maladie.

 

La patience

L’espérance doit être accompagnée par la patience: très souvent la guérison n'est pas instantanée mais elle va se manifester tôt ou tard, tout comme un traitement médicamenteux ne produit pas toujours du résultat tout de suite. Dans ces moments d’attente il faut se rappeler que le doute, quand il se produit, enlève tout ce qui était en train de pousser: c’est pour cela qu’il est très important d’espérer et de garder espoir, en vivant une relation avec Dieu, comme un enfant avec son père, dans la confiance, en ayant la certitude qu’il veut le meilleur pour nous et qu’il va nous le donner quand le moment sera venu, pour notre bien.

 

Souvenons-nous de la femme qui fut guérie en touchant le bord du vêtement de Jésus et du courage qu’elle a eu en agissant ainsi dans un contexte où elle était considérée impure et mise à l’écart: elle a attendu 12 ans, dans la souffrance et le rejet, elle n’a pas perdu espoir de recevoir sa guérison, elle a tout tenté pour la recevoir et elle a finalement été guérie.

Marc 5:25-28 Or, il y avait une femme atteinte d'une perte de sang depuis douze ans. 26 Elle avait beaucoup souffert entre les mains de plusieurs médecins, elle avait dépensé tout ce qu'elle possédait, et elle n'avait éprouvé aucun soulagement, mais était allée plutôt en empirant. 27 Ayant entendu parler de Jésus, elle vint dans la foule par derrière, et toucha son vêtement. 28 Car elle disait: Si je puis seulement toucher ses vêtements, je serai guérie.

Suis-je prêt à attendre moi aussi 12 ans pour avoir ma guérison? Ou moins? Dans tous les cas Jésus connait les limites de chacun et il n’ira pas au-delà, nous donnant chaque fois le moyen de supporter l’affliction.

1 Corinthiens 10:13 Aucune tentation ne vous est survenue qui n'ait été humaine, et Dieu, qui est fidèle, ne permettra pas que vous soyez tentés au-delà de vos forces; mais avec la tentation il préparera aussi le moyen d'en sortir, afin que vous puissiez la supporter.

Faisons-lui confiance et persévérons!

 

Même quand le résultat ne se voit pas

Soyons confiants dans les promesses de Dieu: Jésus est mort pour nos péchés et pour nos maladies, la guérison est une certitude encore pour cette vie sur la terre. Déjà par le passé des hommes obtient les promesses de Dieu et même la guérison des maladies:

Hébreux 11:32-34 Et que dirai-je encore? Car le temps me manquerait pour parler de Gédéon, de Barak, de Samson, de Jephthé, de David, de Samuel, et des prophètes, 33 qui, par la foi, vainquirent des royaumes, exercèrent la justice, obtinrent des promesses, fermèrent la gueule des lions, 34 éteignirent la puissance du feu, échappèrent au tranchant de l'épée, guérirent de leurs maladies, furent vaillants à la guerre, mirent en fuite des armées étrangères.

 

Tout cela dépend de ce qu’on croit et de la foi qui est mise en action, même une petite foi car on a tous reçu une mesure de foi nécessaire à résoudre les problèmes auxquels nous sommes confrontés! La foi doit juste être ferme et ne pas vaciller, même quand on ne voit pas le résultat, sinon ce ne serait plus une foi mais simplement croire à ce qu’on voit

2 Corinthiens 5:7 car nous marchons par la foi et non par la vue

 

Certains par le passé ont souffert et n’ont pas obtenu ce qui leur était promis mais c’était pour qu’ils ne parviennent pas sans nous à la perfection: nous faisons donc partie de ceux qui peuvent parvenir à la perfection, à la guérison, à la santé divine car Jésus a payé le prix pour nous!

Hébreux 11:35-40 Des femmes recouvrèrent leurs morts par la résurrection; d'autres furent livrés aux tourments, et n'acceptèrent point de délivrance, afin d'obtenir une meilleure résurrection; 36 d'autres subirent les moqueries et le fouet, les chaînes et la prison; 37 ils furent lapidés, sciés, torturés, ils moururent tués par l'épée, ils allèrent çà et là vêtus de peaux de brebis et de peaux de chèvres, dénués de tout, persécutés, maltraités, 38 eux dont le monde n'était pas digne, errants dans les déserts et les montagnes, dans les cavernes et les antres de la terre. 39 Tous ceux-là, à la foi desquels il a été rendu témoignage, n'ont pas obtenu ce qui leur était promis, 40 Dieu ayant en vue quelque chose de meilleur pour nous, afin qu'ils ne parvinssent pas sans nous à la perfection.

Il est intéressante de noter que, dans ce passage d’Hébreux 11, il est parlé de guérison de maladies (chose faite, v. 34) et ensuite seulement de souffrances dues à la persécution qui n’ont pas été enlevées: à plus forte raison pour nous il n’y a pas de raison que la maladie ne parte pas: nous faisons partie de ceux pour qui Dieu avait en vue quelque chose de meilleur!

 

Faire tout pour la gloire de Dieu

Tout doit être fait pour la gloire de Dieu: prendre des médicaments et recevoir ainsi la guérison va glorifier le médicament ou le médecin. Compter sur Dieu malgré les souffrances et recevoir une guérison quand cela semblait impossible va glorifier Dieu car cela va démontrer comment il a pu transformer une situation qui semblait impossible.

1 Corinthiens 10:31 Soit donc que vous mangiez, soit que vous buviez, soit que vous fassiez quelque autre chose, faites tout pour la gloire de Dieu.

 

La guérison ne doit pas être cherchée pour notre confort, même si la situation est très difficile et douloureuse, mais la guérison doit d’abord être pour la gloire de Dieu, pour manifester comment il est capable d’agir. Pensons à combien d’années un homme à du vivre aveugle pour que les œuvres de Dieu soient manifestées en lui, quand il était déjà adulte…

Jean 9:3 Jésus répondit: Ce n'est pas que lui ou ses parents aient péché; mais c'est afin que les oeuvres de Dieu soient manifestées en lui.

Cherchons la guérison afin de manifester comment Jésus agit encore aujourd’hui, afin de glorifier Dieu et pour soulager nous souffrance et pour notre confort: c’est difficile mais c’est la réalité qui nous est présentée.

Notre part est de chercher comment glorifier Dieu et Dieu, comme Père, fera sa part afin de nous donner le meilleur, quand le moment sera venu: l’éducation n’est pas toujours comprise dans l’enfance mais c’est quand on grandit qu’on peut remercier. Pour nous qui sommes déjà adultes, glorifions Dieu pour ce qu’il va faire, maintenant, avant de voir ce qu’il a préparé pour nous.

 

Conclusion

Reconnaissons d'où vient la maladie, proclamons que Jésus a vaincu la maladie à la croix tout comme le péché, affirmons qu’il est vivant et qu’il agit encore aujourd’hui et nous verrons ses oeuvres.

Jean 14:19 Encore un peu de temps, et le monde ne me verra plus; mais vous, vous me verrez, car je vis, et vous vivrez aussi.

 

Tout dépend de ce que l’on croit et a quelle « vérité » on prête foi: celle qui libère ou celle qui rend esclaves de l’incrédulité ambiante.

Jean 8:32 vous connaîtrez la vérité et la vérité vous rendra libres.

 

Jésus guérissait tous ceux qui étaient opprimés par le diable: c’est à nous de choisir si on veut rester sous l’oppression en la considérant comme normal ou si on veut s’en sortir en la refusant!

Actes 10:38 vous savez comment Dieu a oint du Saint-Esprit et de force Jésus de Nazareth, qui allait de lieu en lieu faisant du bien et guérissant tous ceux qui étaient opprimés par le diable, car Dieu était avec lui.

 

Il n’est pas dit que Jésus guérissait parce qu’il était Dieu mais parce que Dieu était avec lui. Tous ceux qui ont le Saint-Esprit ont Dieu avec eux et peuvent faire les mêmes œuvres que lui. Il suffit de le croire et de le mettre en pratique:

Jean 14:12 En vérité, en vérité, je vous le dis, celui qui croit en moi fera aussi les oeuvres que je fais, et il en fera de plus grandes, parce que je m'en vais au Père

 

Le résultat ne sera pas toujours visible immédiatement mais c’est à nous de croire avant de voir …

Hébreux 11:6 Or sans la foi il est impossible de lui être agréable; car il faut que celui qui s'approche de Dieu croie que Dieu existe, et qu'il est le rémunérateur de ceux qui le cherchent.

2 Corinthiens 5:7 car nous marchons par la foi et non par la vue

 

Physiquement je suis encore malade mais je remercie Jésus pour ce qu’il a fait car spirituellement je suis déjà entièrement guéri grâce à son sacrifice et au don de sa vie pour moi: c’est par ses meurtrissures dans la chair que je suis guéri et c’est par son sang que je suis purifié de tout péché.

Par la foi, je prends cette guérison avec persévérance et patience afin qu’elle se manifeste aussi dans mon corps et qu’elle serve à glorifier Dieu sur terre.

 

Commentaires

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
1 + 4 =
Trouvez la solution de ce problème mathématique simple et saisissez le résultat. Par exemple, pour 1 + 3, saisissez 4.