Zoom

Current Zoom: 100%

Plus jamais malade ?

L’Éternel, Jésus, est Celui qui nous guérit, cela veut donc dire qu’on sera encore malades mais … avec la certitude qu’il va nous guérir.

Exode 15:26 Il dit : Si tu écoutes attentivement la voix de l'Éternel, ton Dieu, si tu fais ce qui est droit à ses yeux, si tu prêtes l'oreille à ses commandements et si tu observes toutes ses prescriptions, je ne t'infligerai aucune des maladies que j'ai infligées aux Égyptiens ; car je suis l'Éternel, qui te guérit.

C’est comme pour le péché, Jésus nous a purifiés de tout péché mais nous allons en commettre d’autres durant notre marche avec Lui. Plus nous apprendrons à être dans sa présence, plus nous verrons comme le péché n’aura plus de prise sur nous.

Si Christ Jésus est en nous et si nous sommes en Christ, l’ennemi ne pourra plus faire grand-chose pour nous faire tomber dans le péché. Il pourra le faire uniquement dans les moments ou nous ne serons pas « en Christ ».

Avec Jésus comme médecin, nous allons êtres guéris, souvent au dernier moment, mais nous allons êtres guéris et la maladie aura de moins en moins de prise sur nous car notre foi va grandir chaque fois plus.

Si nous soignons nos maladies avec des médicaments, nous allons avoir une guérison momentanée (dans le sens ou les symptômes vont disparaitre), mais nous n’aurons pas vraiment une victoire car l’ennemi va nous apporter à nouveau la même maladie, ou une autre et à la longue les médicaments ne vont plus faire le même effet ou bien ils auront toujours plus d’effets secondaires et la situation sera toujours pire.

Chaque fois que Jésus nous guérit d’une maladie, l’ennemi va essayer de nous faire croire que nous ne sommes pas guéris en nous donnant les symptômes de la même maladie ou d’une autre semblable.

Personnellement j’ai eu une grande victoire concernant ma vue et le port des lunettes. J’avais dû porter les lunettes à cause de fréquents maux de tété qui, au fil des mois devenaient insupportables et passaient après plusieurs jours ou je ne devais plus être devant un écran d’ordinateur. Avec les lunettes la situation s’est drastiquement améliorée mais je ne pouvais pas passer quelques minutes devant un ordinateur sans avoir mes lunettes.

J’ai fait environs six mois ainsi puis, en quelques jours, la situation s’est dégradée au point que j’avais de nouveau des maux de tête et je sentais que, soit avec les lunettes, soit sans, la situation n’était pas facile. J’aurais dû prendre à nouveau un rendez-vous chez un opticien, changer les verres mais j’ai compris que ces soucis ne venaient pas de Dieu car être devant un ordinateur faisait partie de mon travail et que, dans le temps libre, j’utilisais l’ordinateur pour la gloire de Dieu.

J’ai donc mi ça dans la prière et en quelques jours le problème a été réglé. Je ne me souviens même pas d’avoir fait beaucoup de prières, j’ai juste compris qu’elle était la source de mes maux et fait confiance en Jésus. Je me suis donc aperçu que je pouvais être devant un ordinateur sans aucun problème mais j’ai gardé les lunettes encore quelques jours dans le but de ne pas fatiguer les yeux. En fait je n’avais pas assez la foi, je ne pensais pas vraiment être guéri comme ça.

Il a donc fallu faire le choix de croire et de ne plus porter les lunettes. Deux semaines après j’avais des crampes à un œil. C’était évident pour moi que ça ne venait pas de Dieu et que l’ennemi voulait me tenter pour que je remette les lunettes. J’ai résisté et ça devenait de plus en plus fastidieux, je devais frotter l’œil car ça demandait et ça empirait. Puis, quelques jours après j’ai vu un collègue de travail qui avait un œil, et du même côté que le mien, qui était tout enflé et tout rouge. Ma première impression : je ne voulais pas que mon œil devienne pareil.

Puis j’ai compris que me faire peur était le but de l’ennemi pour m’amener dans ses voies. J’ai réalisé que j’étais prêt à avoir un œil tout rouge et enflé, voire même à le perdre, car j’étais sûr que Jésus m’aurais guéri et que ça aurait été un excellent témoignage. Mais depuis plus de problèmes avec cet œil. Tout comme le mal était venu il est reparti.

J’ai compris qu’une victoire amène une autre épreuve pour nous aider à grandir et pour fortifier notre foi.

Une fois que nous aurons compris les agissements de l’ennemi nous irons de victoire en victoire mais pour cela il faut de la persévérance et de la prière.

Jean 8 :31-32 Si vous demeurez dans ma parole, vous êtes vraiment mes disciples ; vous connaîtrez la vérité et la vérité vous rendra libres.

Nous avons compris que sur cette terre nous serons soumis à la maladie tout comme nous serons soumis au péché mais, en considérant que nous allons de toute façon être malades, quelle option allons-nous choisir ?

1.     maladie – médicaments – maladie – médicaments – toujours pire, la maladie revient …

2.     maladie – Jésus – maladie – Jésus – toujours mieux, la maladie est vaincue et on le sait car on le voit et on voit Jésus agir

Que chacun donc fasse les bons choix selon sa foi, progressivement et surtout en croyant en ce qu’il fait parce que sa foi est fondée sur La Parole de Dieu.

Si nous n’avons pas peur, si nous sommes prêts à tout (être paralysés, complétement sourds, perdre un œil, une main, mourir) parce que nous avons la certitude que Jésus va nous guérir ou nous ressusciter pour la gloire de Dieu, nous allons voire les résultats. Si nous avons peur nous n’irons pas loin : rappelons-nous que Jésus est souverain et qu’Il attend souvent le dernier moment pour se manifester, que ce soit pour l’argent, la maladie ou les autres choses ou nous voulons être dépendants de Lui.

Maintenant, si nous ne sommes pas encore prêts, cela ne sert à rien de culpabiliser mais mettons nous en chemin et cherchons comment faire : mettons-nous à l’écoute de ce que Jésus veut nous dire.

Matthieu 7 :7-8 Demandez et l'on vous donnera, cherchez et vous trouverez, frappez et l'on vous ouvrira. Car quiconque demande reçoit, celui qui cherche trouve, et l'on ouvrira à celui qui frappe.

Et rappelons-nous que Dieu nous délivrera de tous nos ennemis mais il faut déjà que nous les considérons comme nos ennemis. Si nous acceptons la maladie comme une fatalité, comme une chose naturelle due à l’âge, au travail, à la saison, etc… la maladie ne sera pas notre ennemie et nous ne verrons pas Jésus agir.

2 Samuel 22 : 4 Je m'écrie : Loué soit l'Éternel ! Et je suis délivré de mes ennemis.

et les versets suivants :

5 Car les flots de la mort m'avaient environné, les torrents des méchants m'avaient effrayé ; 6 Les liens du Sépulcre m'avaient environné ; les filets de la mort m'avaient surpris. 7 Dans ma détresse, j'invoquai l'Éternel, je criai à mon Dieu ; de son palais il entendit ma voix, et mon cri parvint à ses oreilles. 8 Alors la terre fut ébranlée et trembla, les fondements des cieux s'agitèrent et s'ébranlèrent, parce qu'il était courroucé. 9 Une fumée montait de ses narines, et de sa bouche un feu dévorant ; il en jaillissait des charbons embrasés. 10 Il abaissa les cieux, et descendit, ayant l'obscurité sous ses pieds.11 Il était monté sur un chérubin et volait ; il parut sur les ailes du vent. 12 Il mit autour de lui les ténèbres comme une tente, des amas d'eaux, des nuées épaisses. 13 De la splendeur qui était devant lui, s'embrasèrent des charbons de feu. 14 L'Éternel tonna des cieux ; le Très-Haut fit retentir sa voix. 15 Il lança des flèches, et dispersa mes ennemis ; il lança des éclairs, et les mit en déroute. 16 Alors le fond de la mer apparut, et les fondements du monde se découvrirent, par la menace de l'Éternel, par le souffle du vent de sa colère. 17 Il étendit sa main d'en haut, et me prit ; il me tira des grosses eaux. 18 Il me délivra de mon ennemi puissant, et de mes adversaires qui étaient plus forts que moi. 19 Ils m'avaient surpris au jour de ma calamité, mais l'Éternel fut mon appui. 20 Il m'a mis au large ; il m'a délivré, parce qu'il a pris son plaisir en moi. 21 L'Éternel m'a traité selon ma justice ; il m'a rendu selon la pureté de mes mains ; 22 Car j'ai gardé les voies de l'Éternel, et je n'ai point été infidèle à mon Dieu. 23 Car toutes ses ordonnances sont devant moi, et je ne m'écarte point de ses statuts. 24 J'ai été intègre devant lui, et je me suis gardé de mon iniquité. 25 Aussi l'Éternel m'a rendu selon ma justice, selon ma pureté à ses yeux. 26 Avec celui qui est bon, tu es bon ; avec l'homme intègre tu es intègre. 27 Avec celui qui est pur, tu te montres pur ; mais avec le pervers, tu agis selon sa perversité. 28 Tu sauves le peuple affligé ; mais de ton regard tu abaisses les orgueilleux. 29 Car tu es ma lampe, ô Éternel ! Et l'Éternel fait resplendir mes ténèbres. 30 Avec toi je fonds sur une troupe ; avec mon Dieu je franchis la muraille. 31 La voie de Dieu est parfaite, la parole de l'Éternel est éprouvée ; il est le bouclier de tous ceux qui se retirent vers lui. 32 Car qui est Dieu, sinon l'Éternel ? Et qui est un rocher, sinon notre Dieu ? 33 Le Dieu qui est ma forteresse assurée, et qui enseigne à l'homme intègre sa voie ; 34 Qui rend mes pieds semblables à ceux des biches, et m'affermit sur mes hauteurs ; 35 Qui forme mes mains au combat, et mes bras bandent un arc d'airain. 36 Tu m'as donné le bouclier de ton salut, et ta bonté m'a fait devenir grand. 37 Tu élargis le chemin sous mes pas, et mes pieds ne chancellent point. 38 Je poursuis mes ennemis ; je les détruis ; et je ne reviens qu'après les avoir exterminés. 39 Je les consume, je les écrase, et ils ne se relèvent plus ; ils tombent sous mes pieds. 40 Car tu m'as ceint de force pour le combat ; tu fais plier sous moi mes adversaires. 41 Tu fais tourner le dos à mes ennemis devant moi ; ceux qui me haïssent, je les détruis. 42 Ils regardent, et point de libérateur ! Ils crient à l'Éternel, mais il ne leur répond point. 43 Et je les broie comme la poussière de la terre ; je les écrase, je les foule comme la boue des rues. 44 Tu me sauves des dissensions de mon peuple ; tu me gardes pour être chef des nations. Le peuple que je ne connaissais pas, m'est assujetti. 45 Les fils de l'étranger viennent me flatter ; dès que leur oreille a entendu, ils se sont soumis. 46 Les fils de l'étranger défaillent, et sortent tremblants de leurs retraites. 47 L'Éternel est vivant ! Et béni soit mon rocher ! Que Dieu, le rocher de mon salut, soit exalté ! 48 Le Dieu qui me donne vengeance, et qui m'assujettit les peuples ; qui me fait échapper à mes ennemis. 49 Tu m'élèves au-dessus de mes adversaires, tu me délivres de l'homme violent. 50 C'est pourquoi, ô Éternel, je te louerai parmi les nations, et je chanterai ton nom ! 51 C'est lui qui délivre magnifiquement son roi, et qui fait miséricorde à son oint, à David et à sa postérité, à jamais !

Commentaires

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
1 + 7 =
Trouvez la solution de ce problème mathématique simple et saisissez le résultat. Par exemple, pour 1 + 3, saisissez 4.