Zoom

Current Zoom: 100%

Le message prêché par Jésus pendant sa vie terrestre

Pendant toute sa vie terrestre Jésus n’a pas parlé de religion mais il prêchait la bonne nouvelle du royaume et il démontrait la souveraineté de ce royaume en guérissant les malades et en chassant les démons.

Matthieu 9 :35 Jésus parcourait toutes les villes et les villages, il enseignait dans leurs synagogues, prêchait l'Évangile du royaume et guérissait toute maladie et toute infirmité.

Cette bonne nouvelle était la priorité de son message car elle comprend tout, du salut à la guérison, de la repentance à la victoire.

Notre priorité est de chercher ce royaume, d’y entrer et de le manifester sur terre.

Matthieu 6 :33 Cherchez premièrement le royaume et la justice de Dieu ; et toutes ces choses vous seront données par-dessus.

Dès le commencement Dieu avait instauré un royaume de paix et de bonheur mais l’ennemi est venu pour attaquer et il continue aujourd’hui en semant et en manifestant les œuvres de son royaume.

Matthieu 13 :24-25 Il leur proposa une autre parabole et il dit : Le royaume des cieux est semblable à un homme qui a semé de la bonne semence dans son champ. Mais, pendant que les gens dormaient, son ennemi vint, sema de l'ivraie au milieu du blé et s'en alla.

Maintenant le maître attend, jusqu’au temps de la moisson, c’est le temps de grâce.

Matthieu 13 :29 Laissez croître ensemble l'un et l'autre jusqu'à la moisson, et, à l'époque de la moisson, je dirai aux moissonneurs : Arrachez d'abord l'ivraie, et liez-la en gerbes pour la brûler, mais amassez le blé dans mon grenier.

Matthieu 13 :47-50 Le royaume des cieux est encore semblable à un filet jeté dans la mer et qui ramasse (des poissons) de toute espèce. Quand il est rempli, on le tire sur le rivage, puis on s'assied, on recueille dans des vases ce qui est bon et l'on jette ce qui est mauvais. Il en sera de même à la fin du monde. Les anges s'en iront séparer les méchants du milieu des justes et ils les jetteront dans la fournaise de feu, où il y aura des pleurs et des grincements de dents.

Dans les évangiles et en particulier dans le chapitre 13 de Matthieu nous avons plusieurs présentations de ce royaume :

Matthieu 13 :31-32 Il leur proposa une autre parabole et il dit : Le royaume des cieux est semblable à un grain de moutarde qu'un homme a pris et semé dans son champ. C'est la plus petite de toutes les semences ; mais, quand elle a poussé, elle est plus grande que les plantes potagères et devient un arbre, de sorte que les oiseaux du ciel viennent habiter dans ses branches.

Matthieu 13 :33 Il leur dit cette autre parabole : Le royaume des cieux est semblable à du levain qu'une femme a pris et introduit dans trois mesures de farine, jusqu'à ce que (la pâte) soit toute levée.

Matthieu 13 :44 Le royaume des cieux est encore semblable à un trésor caché dans un champ. L'homme qui l'a trouvé le cache (de nouveau) ; et, dans sa joie, il va vendre tout ce qu'il a et achète ce champ.

Matthieu 13 :45-46 Le royaume des cieux est encore semblable à un marchand qui cherche de belles perles. Ayant trouvé une perle de grand prix, il est allé vendre tout ce qu'il avait, et l'a achetée.

Jésus à beaucoup parlé de ce royaume et, comme ce n’est pas un royaume qui est visible, il l’a décrit avec beaucoup d’exemples : il annonçait les choses cachées depuis la création.

Matthieu 13 :34-35 Jésus dit tout cela aux foules en paraboles, et il ne leur parlait point sans paraboles, afin que s'accomplisse ce qui avait été annoncé par le prophète : J'ouvrirai la bouche (pour parler) en paraboles, Je proclamerai des choses cachées depuis la création.

Le seul message de Jésus dans les évangiles est l’histoire d’un royaume et c’est le message que Jésus a demandé aux disciples d’annoncer et d’enseigner

Matthieu 10 :5-7 Jésus envoya ces douze-là, et il leur donna ses ordres, en disant: N'allez point vers les gentils, et n'entrez dans aucune ville des Samaritains; mais allez plutôt vers les brebis perdues de la maison d'Israël. Et quand vous serez partis, prêchez, et dites: Le royaume des cieux approche. Guérissez les malades, nettoyez les lépreux, ressuscitez les morts, chassez les démons. Vous avez reçu gratuitement, donnez gratuitement. Ne prenez ni or, ni argent, ni monnaie dans vos ceintures; ni sac pour le voyage, ni deux habits, ni souliers, ni bâton; car l'ouvrier est digne de sa nourriture.

Jésus envoie ses disciples, pour prêcher le royaume de Dieu et dire qu’il est proche puis, après sa résurrection, il les envoie vers toute la création.

Matthieu 24 :14 Et cet évangile du Royaume sera prêché par toute la terre, pour servir de témoignage à toutes les nations; et alors la fin arrivera.

Jésus n’a pas prêché le salut, la guérison, la résurrection : Il a prêché le royaume et Il a démontré la réalité du royaume par des signes et des guérisons, en détruisant les œuvres du royaume ennemi, en attaquant la vie de ce royaume : en attaquant la mort.

Le but était d’annoncer que la souveraineté de Dieu qui était au commencement allait être rétablie et que ce nouveau gouvernement allait prendre la place de l’ancien : les démons étaient chassés, les malades guéris, etc.

Jésus n’a pas dit de prêcher son amour ni de parler de lui : il a annoncé son royaume ! Annoncer des promesses en disant : un jour tu iras au ciel et il n’y aura plus de problèmes : ça c’est la religion.

Au contraire Jésus a parlé et a dit d’annoncer que ces réalités étaient pour maintenant, qu’elles étaient là et il l’a démontré. Il nous demande de faire pareil, de faire les mêmes œuvres que Lui, d’être ses témoins, pas ses prédicateurs.

Actes 1 :8 vous serez mes témoins à Jérusalem, dans toute la Judée, dans la Samarie et jusqu'aux extrémités de la terre.

Ce témoignage a causé beaucoup de problèmes au croyants : des millions ont étés martyrisés sous les empereurs romains à cause du message du royaume. Pourquoi ? Ils annonçaient pas une religion, il y en avait déjà beaucoup, mais leurs message était de parler d’un royaume, d’un gouvernement, qui n’était pas de ce monde et qui allait venir sur la terre : tout d’abord dans les cœurs des hommes, d’une manière invisible, puis de façon visible avec la venue de Jésus.

C’était donc vu comme un renversement du gouvernement actuel, une déstabilisation du pouvoir, Jésus devenant le concurrent de l’empereur. C’est pour cela que ceux qui combattaient les chrétiens étaient les gouvernants, pas les malades.

C’est aussi pour cela que les premiers chrétiens étaient ainsi dans l’attente du retour de Jésus et de la manifestation de son gouvernement, une notion qui s’est perdue avec les persécutions.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
4 + 12 =
Trouvez la solution de ce problème mathématique simple et saisissez le résultat. Par exemple, pour 1 + 3, saisissez 4.