Zoom

Current Zoom: 100%

L’importance des traductions de la Bible

Certains jeunes croyants sont réunis pour une étude de la Bible. L'un d'eux lit Colossiens 1:14: ... nous avons la rédemption par son sang, la rémission des péchés.

D'autres l’interrompent: Dans notre Bible, il n’y a pas écrit «par son sang» !

Le pasteur explique que la phrase «par son sang» est une variante qui se trouve dans le texte majoritaire mais qui manque dans certains manuscrits anciens. Pourtant, elle enrichit et complète le verset.

Possible que le Saint-Esprit ne l'aie pas inspiré? Laquelle des Bibles est plus fidèle aux textes originaux?

 

Louis-Segond : en qui nous avons la rédemption, la rémission des péchés.

Semeur : Etant unis à lui, nous sommes délivrés, car nous avons reçu le pardon des péchés.

Segond 21 : en qui nous sommes rachetés, pardonnés de nos péchés.

Darby : en qui nous avons la rédemption, la rémission des péchés;

Martin : En qui nous avons la rédemption par son sang, savoir, la rémission des péchés.

Ostervald : En qui nous avons la rédemption par son sang, la rémission des péchés.

King-James : In whom we have redemption through his blood, even the forgiveness of sins

 

En fait, les «manuscrits les plus prestigieux et plus anciens» qui omettent ces paroles sont peu nombreux et ont un texte grec du Nouveau Testament réduit et altéré. Ils ont cependant été utilisés par certains rationalistes critiques du XIXe siècle pour compiler un texte critique du Nouveau Testament avec l'intention tacite de corrompre la parole de Dieu. Malgré l’opposition des débuts, les Bibles révisée du 1900 se sont basés précisément sur ce texte critique corrompu, dit Westcott et Hort ou Nestle-Aland, mettant de côté l’inspiration du Saint-Esprit et cherchant une méthode dite «scientifique» mais que Die ne pouvait pas bénir.

 

La première impression quand on s’aperçoit de ces différences est que les modifications sont minimes et n’altèrent pas le message général de la Bible mais quand on prend le temps d’approfondir on comprend vite les ravages que l’ennemi a causé dans celle qui est appelée «la parole de Dieu».

 

Ces différences amènent des fausses doctrines dans l’église, par exemple on pourrait dire: le pardon des péchés est obtenu par le baptême et pas par le sang de Jésus; donc celui qui n’est pas baptisé n’est pas sauvé! C’est ce que certains croient et disent en se basant sur quelques versets dont le suivant: les péchés sont pardonnés par le baptême et pas par la repentance et par le sang de Jésus.

Actes 2 :38 Pierre leur dit: Repentez-vous, et que chacun de vous soit baptisé au nom de Jésus-Christ, pour le pardon de vos péchés; et vous recevrez le don du Saint-Esprit.

 

Il est donc important que l’église aie un texte pur, inspiré qui ne laisse pas l’ombre d’un doute!

 

Une étude a été faite en allemand, Der Textus Receptus und die Veränderungen in den modernen Bibeln de Rudolf Ebertshäuser, téléchargeable en pdf.

 

Une traduction a été faite en italien avec adaptation pour les Bibles italiennes. Elle est consultable à: Le malefatte della critica testuale nelle traduzioni del Nuovo Testamento ou téléchargeable en pdf.

 

La traduction en français, avec adaptation pour les Bibles en français se trouve à l’adresse : Les traductions françaises du Nouveau Testament ou téléchargeable en pdf.

 

Le travail n'est pas complet, il pourrait être approfondi et complété mais c’est déjà une base pour comprendre ce qui s’est passé. Si on cherche sur internet on trouve ailleurs d'autres exemples de versets modifiés par la critique du texte.

 

Commentaires

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
4 + 1 =
Trouvez la solution de ce problème mathématique simple et saisissez le résultat. Par exemple, pour 1 + 3, saisissez 4.