Zoom

Current Zoom: 100%

Lucifer n’est pas le roi de Babylone de Esaïe 14

Un des textes utilisés par la tradition pour dire que le diable serait un ange déchu se trouve dans Esaïe chapitre 14.

Esaïe 14 :3-23 Et quand l'Eternel t'aura donné du repos, après tes fatigues et tes agitations, et après la dure servitude qui te fut imposée, 4 alors tu prononceras ce chant sur le roi de Babylone, et tu diras : Eh quoi! le tyran n'est plus ! L'oppression a cessé ! 5 L'Eternel a brisé le bâton des méchants, la verge des dominateurs. 6 Celui qui dans sa fureur frappait les peuples, par des coups sans relâche, celui qui dans sa colère subjuguait les nations, est poursuivi sans ménagement. 7 Toute la terre jouit du repos et de la paix; on éclate en chants d'allégresse, 8 Les cyprès même, les cèdres du Liban, se réjouissent de ta chute: Depuis que tu es tombé, personne ne monte pour nous abattre. 9 Le séjour des morts s'émeut jusque dans ses profondeurs, pour t'accueillir à ton arrivée; il réveille devant toi les ombres, tous les grands de la terre, Il fait lever de leurs trônes tous les rois des nations. 10 Tous prennent la parole pour te dire : Toi aussi, tu es sans force comme nous, tu es devenu semblable à nous! 11 Ta magnificence est descendue dans le séjour des morts, avec le son de tes luths; sous toi est une couche de vers, et les vers sont ta couverture. 12 Te voilà tombé du ciel, Astre brillant, fils de l'aurore ! Tu es abattu à terre, toi, le vainqueur des nations ! 13 Tu disais en ton coeur : Je monterai au ciel, j'élèverai mon trône au-dessus des étoiles de Dieu; je m'assiérai sur la montagne de l'assemblée, à l'extrémité du septentrion; 14 je monterai sur le sommet des nues, je serai semblable au Très-Haut. 15 Mais tu as été précipité dans le séjour des morts, dans les profondeurs de la fosse. 16 Ceux qui te voient fixent sur toi leurs regards, ils te considèrent attentivement: Est-ce là cet homme qui faisait trembler la terre, qui ébranlait les royaumes, 17 qui réduisait le monde en désert, qui ravageait les villes, et ne relâchait point ses prisonniers ? 18 Tous les rois des nations, oui, tous, reposent avec honneur, chacun dans son tombeau. 19 Mais toi, tu as été jeté loin de ton sépulcre, comme un rameau qu'on dédaigne, comme une dépouille de gens tués à coups d'épée, et précipités sur les pierres d'une fosse, comme un cadavre foulé aux pieds. 20 Tu n'es pas réuni à eux dans le sépulcre, car tu as détruit ton pays, tu as fait périr ton peuple : On ne parlera plus jamais de la race des méchants. 21 Préparez le massacre des fils, à cause de l'iniquité de leurs pères ! Qu'ils ne se relèvent pas pour conquérir la terre, et remplir le monde d'ennemis ! 22 Je me lèverai contre eux, dit l'Eternel des armées; J'anéantirai le nom et la trace de Babylone, ses descendants et sa postérité, dit l'Eternel. 23 J'en ferai le gîte du hérisson et un marécage, et je la balaierai avec le balai de la destruction, dit l'Eternel des armées.

Il apparait clairement que ce texte parle de la chute du roi de Babylone, d’un homme et non pas d’un ange ou de satan.

Esaïe 14:16 Est-ce là cet homme qui faisait trembler la terre

L’endroit géographique qui est l’objet de cette prophétie est la ville est Babylone, et non pas le ciel. Cette prophétie concerne la fin de l’oppression des juifs par les babyloniens et cela pour une période à venir : elle ne parle pas de quelque chose qui serait avenu dans une période avant Adam, avant une dure servitude d’Adam!

Esaïe 14 :3-4 Et quand l'Eternel t'aura donné du repos, après tes fatigues et tes agitations, et après la dure servitude qui te fut imposée, alors tu prononceras ce chant sur le roi de Babylone, et tu diras : Eh quoi! le tyran n'est plus ! L'oppression a cessé !

La prophétie d'Esaïe dans le chapitre 14 présente un certain nombre de figures de rhétorique utilisées pour taquiner le roi de Babylone : son ego est raillé, son orgueil était en ruine et son royaume détruit. Il n'y a rien qui nous puisse dire qu’on veuille parler de Satan ici.

Nous devons commencer par remarquer que l'ensemble de ce chapitre est un discours railleur ou la prophétie poétique parle de la chute du roi de Babylone et non pas de satan.

Esaïe 14 :16-17 Ceux qui te voient fixent sur toi leurs regards, ils te considèrent attentivement: Est-ce là cet homme qui faisait trembler la terre, qui ébranlait les royaumes, qui réduisait le monde en désert, qui ravageait les villes, et ne relâchait point ses prisonniers ?

Comment justifier selon les Ecritures que satan est lucifer, ou le fils de l’aurore, ou celui qui a voulu être semblable au Très-Haut ? Il s’agit simplement d’une association fantaisiste pur faire dire au texte ce qu’il ne dit pas !

Satan serait le seul à avoir voulu être semblable au Très-Haut ? Un roi puissant comme le roi de Babylone, cet homme qui faisait trembler la terre n’aurait pas eu cette pensée ?

Il est clair que si on croit la tradition des hommes, inspirée par celui qui voudrait se déguiser en ange, on arrive à faire dire à la Parole de Dieu ce qu’elle ne dit pas et a associer ce qu’elle dit concernant un roi a un prétendu ange déchu.

Commentaires

Excellente interprétation des écritures, bonne continuation, c'est cela faire preuve de droiture dans sa lecture des écritures.

Par moiseaubin (non vérifié)

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
14 + 3 =
Trouvez la solution de ce problème mathématique simple et saisissez le résultat. Par exemple, pour 1 + 3, saisissez 4.