Zoom

Current Zoom: 100%

Rompre le pain n’est pas prendre la nourriture

Dans certains passages ce n’est pas clair si rompre le pain se réfère au moment du repas et à la nourriture prise pendant le repas mais d’autres passages nous aident à comprendre qu’il y avait bien une distinction entre rompre le pain et prendre le repas.

Actes 2:46 Ils étaient chaque jour tous ensemble assidus au temple, ils rompaient (klao) le pain dans les maisons, et prenaient leur nourriture avec joie et simplicité de cœur

 

Par ailleurs les disciples ont reconnu Jésus à la manière dont il rompait le pain: ce n’était donc pas un geste courant mais il était fait pendant qu’ils étaient à table, donc pendant le repas, et il s’en démarquait par un comportement inhabituel (l’action de rendre grâce et de rompre le pain)

Luc 24:30 Pendant qu'il était à table avec eux, il prit le pain; et, après avoir rendu grâces, il le rompit (klao), et le leur donna. Alors leurs yeux s'ouvrirent, et ils le reconnurent; mais il disparut de devant eux.

Qu’est-ce qui est inhabituel et qui permet de reconnaitre Jésus? Le faite de rendre grâces au milieu du repas et de rompre le pain juste après!

Il n’est pas logique de rendre grâce pour le repas et ensuite, pendant que les autres mangent, prendre du pain, rendre grâce, le rompre et le donner:

Marc 14:22-24 Pendant qu'ils mangeaient, Jésus prit du pain; et, après avoir rendu grâces, il le rompit, et le leur donna, en disant : Prenez, ceci est mon corps.

Si rompre le pain était un acte habituel, il aurait dû être fait avant le repas, au moment du partage, mais pas au milieu du repas!

 

Que le repas soit pris avant l’acte de rompre le pain on le comprend aussi dans d’autres circonstances: dans Actes 20 il est dit que Paul prolonge son discours jusqu’à minuit et enfin il rompt le pain: c’était donc bien dissocié du repas.

Actes 20:7-11 Le premier jour de la semaine, nous étions réunis pour rompre (klao) le pain. Paul, qui devait partir le lendemain, s'entretenait avec les disciples, et il prolongea son discours jusqu'à minuit. Il y avait beaucoup de lampes dans la chambre haute où nous étions assemblés. 9 Or, un jeune homme nommé Eutychus, qui était assis sur la fenêtre, s'endormit profondément pendant le long discours de Paul; entraîné par le sommeil, il tomba du troisième étage en bas, et il fut relevé mort. 10 Mais Paul, étant descendu, se pencha sur lui et le prit dans ses bras, en disant : Ne vous troublez pas, car son âme est en lui. 11 Quand il fut remonté, il rompit le pain et mangea, et il parla longtemps encore jusqu'au jour. Après quoi il partit.

 

Paul explique aussi qu’il est préférable manger d’abord chez soi plutôt qu’utiliser le repas du Seigneur pour assouvir sa faim: il y a donc des repas et « le » repas, ceux ou on mange pour le besoin naturel et celui ou on partage le corps de Christ et ou on s’attend les uns les autres.

1 Corinthiens 11:33-34 Ainsi, mes frères, lorsque vous vous réunissez pour le repas, attendez-vous les uns les autres. 34 Si quelqu'un a faim, qu'il mange chez lui, afin que vous ne vous réunissiez pas pour attirer un jugement sur vous. Je réglerai les autres choses quand je serai arrivé.

 

Commentaires

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
7 + 1 =
Trouvez la solution de ce problème mathématique simple et saisissez le résultat. Par exemple, pour 1 + 3, saisissez 4.