Zoom

Current Zoom: 100%

A quelle fréquence rompre le pain

L’acte de rompre le pain institué par Jésus (la sainte-cène) était quelque chose qui était fait régulièrement, pas une fois par mois ou une fois par année autrement avec la même fréquence il faudrait pratiquer aussi l’enseignement, la communion fraternelle et la prière.

Actes 2:42 Ils persévéraient dans l'enseignement des apôtres, dans la communion fraternelle, dans la fraction (klasis) du pain, et dans les prières.

 

Tout comme on pratique l’enseignement, la communion fraternelle et la prière, pareillement il faut rompre le pain: avec la même fréquence.

Comme aucune indication n’a été donnée sur la fréquence des enseignements, des prières et de la communion fraternelle, pareillement il n’y a aucune indication sur la fréquence de rompre le pain: ce sont des actes qui doivent êtres pratiques régulièrement et spontanément.

Est-ce qu’il y a une fréquence pour manger ou pour boire? Non, on le fait quand on en a le besoin et c’est pareil qu’il doit être fait avec la fraction du pain.

D’ailleurs les premiers chrétiens le pratiquaient chaque jour dans les maisons, probablement en famille, et ensemble le premier jour de la semaine, quand plusieurs familles étaient réunies ensemble.

Actes 2:46 Ils étaient chaque jour tous ensemble assidus au temple, ils rompaient (klao) le pain dans les maisons, et prenaient leur nourriture avec joie et simplicité de cœur

Actes 20:7 Le premier jour de la semaine, nous étions réunis pour rompre (klao) le pain. Paul, qui devait partir le lendemain, s'entretenait avec les disciples, et il prolongea son discours jusqu'à minuit.

 

Il semble que l’acte de rompre le pain était tellement important que, outre à le faire chaque jour dans les maisons, ils se réunissaient aussi le premier jour de la semaine dans l’objectif de le rompre et cela semblait même plus important que d’écouter l’enseignent: il est dit dans le verset cité plus haut (Actes 20 :7) qu’ils étaient réunis pour rompre le pain, pas pour écouter Paul.

Imaginons la situation: il n’y a pas encore la Bible, Paul donne des enseignements et vient brièvement dans notre ville. Logiquement tous les chrétiens devaient se réunir pour l’écouter or il est dit qu’ils se réunissent pour rompre le pain, pas pour écouter Paul!

Ce qui comptait n’était pas d’écouter Paul mais d’être en communion avec lui, de former un seul corps en participant tous a un même pain.

1 Corinthiens 10:16-17 La coupe de bénédiction que nous bénissons, n'est-elle pas la communion au sang de Christ? Le pain que nous rompons (klao), n'est-il pas la communion au corps de Christ? 17 Puisqu'il y a un seul pain, nous qui sommes plusieurs, nous formons un seul corps; car nous participons tous à un même pain.

 

Quand quelque chose est important, à quelle fréquence on la pratique? Le plus souvent possible!

 

L’exemple de la manne et de l’eau: le pain et le vin

Le pain et le vin sont des aliments spirituels mais ils avaient été préfigurés par la manne et l’eau dans le désert:

1 Corinthiens 10:1-13 Frères, je ne veux pas que vous ignoriez que nos pères ont tous été sous la nuée, qu'ils ont tous passé au travers de la mer, 2 qu'ils ont tous été baptisés en Moïse dans la nuée et dans la mer, 3 qu'ils ont tous mangé le même aliment spirituel, 4 et qu'ils ont tous bu le même breuvage spirituel, car ils buvaient à un rocher spirituel qui les suivait, et ce rocher était Christ. 5 Mais la plupart d'entre eux ne furent point agréables à Dieu, puisqu'ils périrent dans le désert. 6 Or, ces choses sont arrivées pour nous servir d'exemples, afin que nous n'ayons pas de mauvais désirs, comme ils en ont eu.

 

La manne représentait le pain et l’eau représentait le vin: ce n’est d’ailleurs pas par hasard que Jésus a changé l’eau en vin lors de son premier miracle.

Jean 2:11 Tel fut, à Cana en Galilée, le premier des miracles que fit Jésus. Il manifesta sa gloire, et ses disciples crurent en lui.

 

La manne et l’eau sont un exemple pour nous: comme la manne était mangée tous les jours et l’eau bue tous les jours, pareillement le pain et le vin sont mangés et bus tous les jours.

Jean 6:47-51 En vérité, en vérité, je vous le dis, celui qui croit en moi a la vie éternelle. 48 Je suis le pain de vie. 49 Vos pères ont mangé la manne dans le désert, et ils sont morts. 50 C'est ici le pain qui descend du ciel, afin que celui qui en mange ne meure point. 51 Je suis le pain vivant qui est descendu du ciel. Si quelqu'un mange de ce pain, il vivra éternellement; et le pain que je donnerai, c'est ma chair, que je donnerai pour la vie du monde.

 

Le pain et le vin sont des aliments communs qu’on peut prendre tous les jours car il faut se souvenir tous les jours du sacrifice de Jésus. Il est même dit que chaque fois qu’on boit du vin il faut le faire en mémoire de Jésus!

1 Corinthiens 11:25 De même, après avoir soupé, il prit la coupe, et dit: Cette coupe est la nouvelle alliance en mon sang; faites ceci en mémoire de moi toutes les fois que vous en boirez.

 

Commentaires

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
8 + 5 =
Trouvez la solution de ce problème mathématique simple et saisissez le résultat. Par exemple, pour 1 + 3, saisissez 4.