Zoom

Current Zoom: 100%

Jésus a rompu le pain aussi en dehors de Paques

Pour certains rompre le pain est quelque chose à faire seulement une fois par mois ou une fois par année. Or Jésus a rompu le pain avant son sacrifice, lors de la Paque, mais aussi après sa résurrection, donc en d’autres circonstances que la Pâques juive.

Luc 24:30 Pendant qu'il était à table avec eux, il prit le pain; et, après avoir rendu grâces, il le rompit (klao), et le leur donna. Alors leurs yeux s'ouvrirent, et ils le reconnurent; mais il disparut de devant eux.

Cet épisode confirme que Jésus a rompu le pain après sa résurrection, donc après la Pâques. L’acte est toujours le même: Jésus prend du pain, rend grâces et ensuite le romps.

Luc 22:19 Ensuite il prit du pain; et, après avoir rendu grâces, il le rompit, et le leur donna…

 

Il y a aussi un autre épisode ou l’attitude des disciples confirme le partage du repas du Seigneur dans un moment diffèrent de la Pâques:

Actes 20:6-7 Pour nous, après les jours des pains sans levain, nous nous embarquâmes à Philippes, et, au bout de cinq jours, nous les rejoignîmes à Troas, où nous passâmes sept jours. 7 Le premier jour de la semaine, nous étions réunis pour rompre (klao) le pain. Paul, qui devait partir le lendemain, s'entretenait avec les disciples, et il prolongea son discours jusqu'à minuit.

Dans ce cas il est précisé qu’ils étaient réunis le premier jour de la semaine, quelques jours après la période des pains sans levain.

Le premier jour de la semaine ne correspond donc pas à la Pâques juive ni est le premier jour de la semaine qui suit Pâques (+ 5 jours, + 7 jours).

En même temps cela ne veut pas dire que c’est interdit partager le repas du Seigneur les autres jours de la semaine, c’est juste que le premier jour de la semaine était plus important car mémoire de la résurrection de Jésus et probablement plus de personnes y participaient.

 

Le pain rompu n’est donc pas le pain sans levain qui devait être mangé pour la Paque juive et c’est pour cela qu’il n’est pas précisé que Jésus et les premiers croyants prenaient du pain sans levain mais il est toujours parlé simplement de pain. Ce n’est donc pas une cérémonie à célébrer seulement une fois par année comme la Paque juive.

 

Si le corps de Christ à la croix était parfait (symbolisé par le pain sans levain) et n’a pas été brisé, le corps de Christ, l’Église, est brisée car en plusieurs membres et n’est pas parfaite (le pain avec levain). L’Église doit se rappeler de former un seul corps et s’appliquer à fonctionner comme un seul corps, en se sanctifiant jour après jour.

1 Corinthiens 10:16-17 La coupe de bénédiction que nous bénissons, n'est-elle pas la communion au sang de Christ? Le pain que nous rompons (klao), n'est-il pas la communion au corps de Christ? 17 Puisqu'il y a un seul pain, nous qui sommes plusieurs, nous formons un seul corps; car nous participons tous à un même pain.

1 Corinthiens 12:27 Vous êtes le corps de Christ, et vous êtes ses membres, chacun pour sa part.

1 Corinthiens 12:12 Car, comme le corps est un et a plusieurs membres, et comme tous les membres du corps, malgré leur nombre, ne forment qu'un seul corps, ainsi en est-il de Christ.

 

Commentaires

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
3 + 5 =
Trouvez la solution de ce problème mathématique simple et saisissez le résultat. Par exemple, pour 1 + 3, saisissez 4.