Zoom

Current Zoom: 100%

Comprendre la sainte-cène

Comprendre la sainte-cène et quelque chose d’important car il y a une malédiction pour celui qui ne discerne pas le corps de Christ.

1 Corinthiens 11:27-32 C'est pourquoi celui qui mangera le pain ou boira la coupe du Seigneur indignement, sera coupable envers le corps et le sang du Seigneur. 28 Que chacun donc s'éprouve soi-même, et qu'ainsi il mange du pain et boive de la coupe; 29 car celui qui mange et boit sans discerner le corps du Seigneur, mange et boit un jugement contre lui-même. 30 C'est pour cela qu'il y a parmi vous beaucoup d'infirmes et de malades, et qu'un grand nombre sont morts. 31 Si nous nous jugions nous-mêmes, nous ne serions pas jugés. 32 Mais quand nous sommes jugés, nous sommes châtiés par le Seigneur, afin que nous ne soyons pas condamnés avec le monde.

 

Tout d’abord utiliser le mot sainte-cène n’est pas exact car ce n’est pas la définition qui est utilisée dans les écritures mais il est parlé toujours de rompre le pain (mot grec « klao » ou « klasis »).

Actes 2:46 Ils étaient chaque jour tous ensemble assidus au temple, ils rompaient (klao) le pain dans les maisons, et prenaient leur nourriture avec joie et simplicité de cœur.

 

En faisant cela ils imitaient Jésus qui a rompu le pain rompu chaque fois qu’il l’a partagé avec ses disciples

Matthieu 26:26-28 Pendant qu'ils mangeaient, Jésus prit du pain; et, après avoir rendu grâces, il le rompit, et le donna aux disciples, en disant : Prenez, mangez, ceci est mon corps. 27 Il prit ensuite une coupe; et, après avoir rendu grâces, il la leur donna, en disant : Buvez-en tous; 28 car ceci est mon sang, le sang de l'alliance, qui est répandu pour plusieurs, pour la rémission des péchés.

Marc 14:22-24 Pendant qu'ils mangeaient, Jésus prit du pain; et, après avoir rendu grâces, il le rompit, et le leur donna, en disant : Prenez, ceci est mon corps. 23 Il prit ensuite une coupe; et, après avoir rendu grâces, il la leur donna, et ils en burent tous. 24 Et il leur dit : Ceci est mon sang, le sang de l'alliance, qui est répandu pour plusieurs.

Luc 22:19-20 Ensuite il prit du pain; et, après avoir rendu grâces, il le rompit, et le leur donna, en disant : Ceci est mon corps, qui est donné pour vous; faites ceci en mémoire de moi. 20 Il prit de même la coupe, après le souper, et la leur donna, en disant : Cette coupe est la nouvelle alliance en mon sang, qui est répandu pour vous.

 

Jésus a rompu le pain aussi avant les multiplications: l’acte de rompre le pain était donc quelque chose d’important

Matthieu 14:19 Il fit asseoir la foule sur l'herbe, prit les cinq pains et les deux poissons, et, levant les yeux vers le ciel, il rendit grâces. Puis, il rompit les pains et les donna aux disciples, qui les distribuèrent à la foule.

Matthieu 15:35 Alors il fit asseoir la foule par terre, 36 prit les sept pains et les poissons, et, après avoir rendu grâces, il les rompit et les donna à ses disciples, qui les distribuèrent à la foule.

Marc 8:6 Alors il fit asseoir la foule par terre, prit les sept pains, et, après avoir rendu grâces, il les rompit, et les donna à ses disciples pour les distribuer; et ils les distribuèrent à la foule.

Marc 8:19 Quand j'ai rompu (klao) les cinq pains pour les cinq mille hommes, combien de paniers pleins de morceaux avez-vous emportés ? Douze, lui répondirent-ils.

 

Il est même dit que le faite de rompre le pain était quelque chose de particulier car, au travers de cette action, les disciples ont reconnu Jésus après sa résurrection.

Luc 24:35 Et ils racontèrent ce qui leur était arrivé en chemin, et comment ils l'avaient reconnu au moment où il rompit (klasis) le pain.

 

C’est pour cela que les apôtres persévéraient dans la fraction du pain:

Actes 2:42-43 Ils persévéraient dans l'enseignement des apôtres, dans la communion fraternelle, dans la fraction du pain, et dans les prières. 43 La crainte s'emparait de chacun, et il se faisait beaucoup de prodiges et de miracles par les apôtres.

Actes 2:46-47 Ils étaient chaque jour tous ensemble assidus au temple, ils rompaient le pain dans les maisons, et prenaient leur nourriture avec joie et simplicité de coeur, 47 louant Dieu, et trouvant grâce auprès de tout le peuple.

Actes 20:7 Le premier jour de la semaine, nous étions réunis pour rompre le pain. Paul, qui devait partir le lendemain, s'entretenait avec les disciples, et il prolongea son discours jusqu'à minuit.

Actes 20:11 Quand il fut remonté, il rompit le pain et mangea, et il parla longtemps encore jusqu'au jour. Après quoi il partit.

Actes 27:35 Ayant ainsi parlé, il prit du pain, et, après avoir rendu grâces à Dieu devant tous, il le rompit, et se mit à manger.

 

La coutume de rompre le pain

Certains disent que l’acte de rompre le pain était habituel à l’époque de Jésus car les pains n’étaient pas comme nous et c’étaient des galettes. Or tout cela n’est pas précis.

Tout d’abord les galettes étaient plus petites que le pain et il fallait en manger plusieurs: il était illogique de les partager quand chacun pouvait avoir la ou les siennes.

Pensons aussi au petit garçon qui avait 5 pains et 2 poissons: il n’avait pas un camion pour porter une quantité de pains suffisante pour nourrir des milliers de personnes et qu’il fallait rompre mais il en avait 5 car un n’aurait pas été suffisant pour le nourrir.

Matthieu 14:19 Il fit asseoir la foule sur l'herbe, prit les cinq pains et les deux poissons, et, levant les yeux vers le ciel, il rendit grâces. Puis, il rompit (klao) les pains et les donna aux disciples, qui les distribuèrent à la foule.

La quantité du pain qui a été rompue était donc petite: un enfant pouvait la transporter sans problème, avec 2 poissons.

 

Avec des pains de telles dimensions il n’était pas courant de les rompre et c’est aussi pour cela que les disciples ont reconnu Jésus à la manière dont il rompait le pain: ce n’était pas un geste habituel.

Luc 24:30 Pendant qu'il était à table avec eux, il prit le pain; et, après avoir rendu grâces, il le rompit (klao), et le leur donna. Alors leurs yeux s'ouvrirent, et ils le reconnurent; mais il disparut de devant eux.

Luc 24:35 Et ils racontèrent ce qui leur était arrivé en chemin, et comment ils l'avaient reconnu au moment où il rompit (klasis) le pain.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
1 + 3 =
Trouvez la solution de ce problème mathématique simple et saisissez le résultat. Par exemple, pour 1 + 3, saisissez 4.