Zoom

Current Zoom: 100%

Pourquoi le mal sur la terre

Pourquoi donc le mal sur la terre? Dieu ne pourrait-il pas l’empêcher?

 

Il est écrit que tout a été fait pour Jésus, donc aussi le mal et le péché, mais ou le mal est juste l’absence de bien tout comme la nuit est l’absence de lumière.

Colossiens 1:15-17 (Jésus) Il est l'image du Dieu invisible, le premier-né de toute la création. 16 Car en lui ont été créées toutes les choses qui sont dans les cieux et sur la terre, les visibles et les invisibles, trônes, dignités, dominations, autorités. Tout a été créé par lui et pour lui. 17 Il est avant toutes choses, et toutes choses subsistent en lui.

 

S’il n’y avait pas eu de péché il n’y aurait pas eu besoin d’un sauveur.

Colossiens 1:19-20 Car Dieu a voulu que toute plénitude habitât en lui; 20 il a voulu par lui réconcilier tout avec lui-même, tant ce qui est sur la terre que ce qui est dans les cieux, en faisant la paix par lui, par le sang de sa croix.

 

Tout doit nous amener à Christ et nous avons besoin de comprendre notre incapacité à faire le bien pour comprendre que nous avons besoin d’un sauveur. Tout comme un enfant ne va pas comprendre le pourquoi des interdits avant d’avoir fait ses expériences, pareillement tout homme sur la terre a toujours le désir d’essayer ce qui est interdit: c’est le choix entre le bien et le mal qui remonte à Adam.

On pourrait accuser Adam et Ève et les tenir responsables du péché dans le monde tout comme on pourrait accuser le diable mais cela serait faux: le diable n’a pas imposé sa volonté et l’homme à fait le choix entre obéir à Dieu ou désobéir. Si Adam, Ève ou le diable seraient responsables de la chute de l’homme et du péché dans le monde, alors ils seraient de fait plus grands que Dieu, l’empêchant d’accomplir ses plans.

Or Dieu n’a pas été surpris par la désobéissance d’Adam et Ève ni par la tentation du serpent: c’est comme s’il avait prévu que l’homme choisirait un jour entre le bien et le mal et que donc il doive subir les conséquences de ses choix jusqu’au jour ou Christ viendrait sur la terre.

1 Pierre 1:18-21  sachant que ce n'est pas par des choses périssables, par de l'argent ou de l'or, que vous avez été rachetés de la vaine manière de vivre que vous aviez héritée de vos pères,19 mais par le sang précieux de Christ, comme d'un agneau sans défaut et sans tache, 20 prédestiné avant la fondation du monde, et manifesté à la fin des temps, à cause de vous

 

Dieu savait ce qui allait se passer, il savait que l’homme n’arriverait pas à Lui obéir et donc, avant la fondation du monde, il avait prévu un sauveur pour racheter l’homme de ses péchés. C’est pour cela que tout a été fait pour Christ: c’est Lui l’exemple d’homme parfait, qui obéit toujours au Père, qui ne commet jamais le péché et qui résiste à la tentation.

Hébreux 4:15 Car nous n'avons pas un souverain sacrificateur qui ne puisse compatir à nos faiblesses; au contraire, il a été tenté comme nous en toutes choses, sans commettre de péché.

 

Le mal sur la terre a donc pour but de nous amener à Dieu, et plus précisément à Jésus Christ, le seul Sauveur, le seul qui puisse nous libérer du péché.

Mais comment le mal pourrait nous amener à Dieu quand justement le faite qu’il n’intervienne pas nous fait douter de son existence ou de sa bonté? Eh ben c’est justement quand on doute de l’existence de Dieu que l’homme va comprendre qu’il est appelé à agir afin de remédier a tous ces problèmes et a toutes ces souffrances qui le dérangent: si Dieu n’intervient pas alors il faut que quelqu’un d’autre le fasse et tout d’abord celui qui est dérangé par le mal et par les souffrances qu’il voit.

 

Dieu a fait sa part, il a donné son Fils afin que quiconque croit ne périsse pas mais aie la vie éternelle.

Jean 3:16 Car Dieu a tant aimé le monde qu'il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne périsse point, mais qu'il ait la vie éternelle.

Le diable et le péché ont été vaincus à la croix, l’homme a ce qu’il faut pour remporter la victoire sur le mal qui l’entoure mais pour faire cela il a besoin d’un sauveur.

Colossiens 2:15 il a dépouillé les dominations et les autorités, et les a livrées publiquement en spectacle, en triomphant d'elles par la croix.

Alors pourquoi la souffrance injuste?

 

Tout comme la douleur a son utilité en jouant un rôle protecteur vis-à-vis de notre corps, pareillement la souffrance possède une certaine valeur morale car elle attire notre attention sur le caractère éphémère et précaire de notre vie sur cette planète.

Un monde sans souffrance fonctionnerait par de continuelles providences particulières et non pas par des lois universelles à respecter… Les concepts éthiques n’auraient pas de sens et il ne pourrait y avoir ni de mauvaises actions ni de bonnes…

 

Dieu n’intervient pas toujours car il veut laisser l’homme résoudre ses problèmes comme un père n’intervient pas toujours avec ses enfants.

Dieu est un Dieu d’amour et pas un Dieu de guerre: comme tel il ne peut pas forcer tous les hommes à faire le bien et à s’aimer réciproquement mais il a donné son Fils dans un geste d’amour et il veut que nous fassions pareil en aimant et en donnant notre vie pour nos amis et même pour nous ennemis: c’est seulement par le langage de l’amour que les choses peuvent changer dans le monde mais, après le grand geste de Dieu, c’est à nous humains de continuer cette tache sur terre et de faire notre part pour changer notre environnement.

Galates 5:14 Car toute la loi est accomplie dans une seule parole, dans celle-ci: Tu aimeras ton prochain comme toi-même.

Matthieu 7:12 Tout ce que vous voulez que les hommes fassent pour vous, faites-le de même pour eux, car c'est la loi et les prophètes.

 

Soit chacun rend le mal pour le mal et les choses empirent, soit chacun rend le bien pour le mal et les cœurs des méchants sont touchés pour les amener vers l’amour et changer progressivement le monde.

 

Il est certain que la solidarité humaine ne peut pas résoudre tous les problèmes du monde mais comme les actes ou les vices des uns ont des répercussions sur les autres (en particulier sur les descendants), pareillement les bonnes actions ont des répercussions sur les autres. Dieu lui-même qui déclarait que l’iniquité des pères serait punie jusqu’à la troisième ou quatrième génération mais en même temps il annonce que le bien serait répandu sur milles générations.

Exode 20:5 …moi, l'Eternel, ton Dieu, je suis un Dieu jaloux, qui punis l'iniquité des pères sur les enfants jusqu'à la troisième et la quatrième génération de ceux qui me haïssent, 6 et qui fais miséricorde jusqu'en mille générations à ceux qui m'aiment et qui gardent mes commandements.

 

Dieu attend que nous fassions notre part pour changer le monde, à commencer par ce que vont vivre nos descendants!

 

Accuser Dieu est donc malvenu de la part de l’homme qui, lui non plus, ne fait rien. Il importe d’abord de se regarder soi-même quand on entend critiquer Dieu.

 

Commentaires

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
11 + 7 =
Trouvez la solution de ce problème mathématique simple et saisissez le résultat. Par exemple, pour 1 + 3, saisissez 4.