Zoom

Current Zoom: 100%

La fraction du pain – nous formons un seul corps

J’aimerai vous lire en introduction deux versets:

1 Corinthiens 10:16-17 La coupe de bénédiction que nous bénissons, n'est-elle pas la communion au sang de Christ? Le pain que nous rompons, n'est-il pas la communion au corps de Christ? Puisqu'il y a un seul pain, nous qui sommes plusieurs, nous formons un seul corps; car nous participons tous à un même pain.

 

Aujourd’hui est un culte spécial : nous allons partager ensemble le pain et le vin et ce passage nous rappelle qu'on forme un seul corps car on partage une seule coupe et un seul pain.

Il n'est pas habituel de parler de sainte-cène déjà en introduction mais je pense que c'est important de le faire. Cela fait des années que je réfléchis sur ce sujet : comprendre la valeur du sacrifice de Jésus et ne pas banaliser ce qu’on doit faire en mémoire de lui.

 

Une époque je n'aimais pas aller dans des assembles ou ne faisait pas la sainte-cène et ou on la faisait occasionnellement, une fois par mois, comme ici. J’avais demandé pourquoi et on m’avait dit qu’on ne la faisait pas tous les dimanches pour pas que ça devienne une habitude et qu’on oublie la valeur du sacrifice de Jésus.

Alors le dimanche où on partage le pain et le vin il faut que ce soit quelque chose d’important et c’est pour cela que j'en parle dès l'introduction.

 

Au départ je voulais donc vous parler des souffrances de Jésus, du prix qu’il a payé pour chacun d’entre nous à la croix, des coups de fouets, des clous, du sang versé pour nous afin de renforcer la conscience qu’on devrait avoir quand on prend la sainte cène: il a payé le prix à ma place, c’est moi qui aurait dû être sur la croix !

Or en préparant le texte pour ce matin j’ai fait une découverte très intéressante: le pain qu’on va partager n’est pas seulement là pour nous rappeler le sacrifice de Jésus et le corps à la croix mais aussi pour nous rappeler le nouveau corps, l’église.

 

Participer à un seul pain veut dire être dans l’unité: nous qui sommes plusieurs nous formons un seul corps car nous participons tout à un même pain.

 

Il y a donc le corps de Christ à la croix et le nouveau corps qui est l’Église.

L’apôtre Paul parle de  discerner le corps de Christ mais lequel? Celui de la croix ou celui de l'église?

1 Corinthiens 11:28-29 Que chacun donc s'éprouve soi-même, et qu'ainsi il mange du pain et boive de la coupe; 29 car celui qui mange et boit sans discerner le corps du Seigneur, mange et boit un jugement contre lui-même.

C'est une question importante car il y a une malédiction pour celui qui ne discerne pas le corps de Christ (s'il y a malédiction il y a pareillement une bénédiction pour celui qui le discerne).

 

Le corps de Jésus à la croix on peut l'imaginer mais je pense qu'il est très difficile pour nous discerner le corps de Christ dans l’Église : comprendre qu'on fait partie du même corps parce qu’on partage le même pain et le même vin. Pourtant il faut discerner celui qui est le corps de Christ: pas seulement le corps à la croix mais aussi le corps sur terre, l’Église.

C'est difficile de se l'imaginer et d'en avoir conscience mais on peut reconnaître nos limites et demander à Jésus de nous aider.

1 Jean 1:9 Si nous confessons nos péchés, il est fidèle et juste pour nous les pardonner, et pour nous purifier de toute iniquité.

 

On va donc demander au Seigneur Jésus de nous aider à discerner son corps à la croix et dans l'église

 

Seigneur Jésus,

Merci pour la possibilité que tu nous donnes d'être ensemble ce matin

Donne-nous la conscience de te voir dans notre prochain et de discerner ton corps

Pardonne-nous pour toutes les fois où nous n'avons pas discerné ton corps dans l'église

Guide-nous dans ta présence, qu'on soit attentifs à ce que tu veux nous enseigner

Et que ce matin on puisse voir ta présence quand on est dans l'unité

Béni sois-tu Jésus

Amen

Deuxième partie

 

J'ai fait une autre découverte en préparant le texte de ce matin: dans les écritures il n’est pas parlé de sainte cène mais de fraction du pain. Il y a plein de versets qui parlent de rompre le pain:

 

Le pain a été rompu chaque fois par Jésus avant de le partager

Matthieu 26:26 Pendant qu'ils mangeaient, Jésus prit du pain; et, après avoir rendu grâces, il le rompit, et le donna aux disciples, en disant : Prenez, mangez, ceci est mon corps.

Marc 14:22 Pendant qu'ils mangeaient, Jésus prit du pain; et, après avoir rendu grâces, il le rompit, et le leur donna, en disant : Prenez, ceci est mon corps.

Luc 22:19 Ensuite il prit du pain; et, après avoir rendu grâces, il le rompit, et le leur donna, en disant : Ceci est mon corps, qui est donné pour vous; faites ceci en mémoire de moi.

 

Jésus a aussi rompu le pain avant les deux multiplications:

Matthieu 14:19 Il fit asseoir la foule sur l'herbe, prit les cinq pains et les deux poissons, et, levant les yeux vers le ciel, il rendit grâces. Puis, il rompit les pains et les donna aux disciples, qui les distribuèrent à la foule.

Matthieu 15:35 Alors il fit asseoir la foule par terre, 36 prit les sept pains et les poissons, et, après avoir rendu grâces, il les rompit et les donna à ses disciples, qui les distribuèrent à la foule.

Marc 8:6 Alors il fit asseoir la foule par terre, prit les sept pains, et, après avoir rendu grâces, il les rompit, et les donna à ses disciples pour les distribuer; et ils les distribuèrent à la foule.

 

Il est évident qu’il faut rompre le pain pour se le partager mais pourquoi Jésus parle même de son corps qui est rompu pour nous?

1 Corinthiens 11:23-24 … le Seigneur Jésus, dans la nuit où il fut livré, prit du pain, 24 et, après avoir rendu grâces, le rompit, et dit: Ceci est mon corps, qui est rompu pour vous; faites ceci en mémoire de moi.

 

J’ai été des années à me demander pourquoi Jésus parle de son corps qui a été rompu tandis que les prophéties parlent qu’aucun os ne sera brisé?

Jean 19:36 Ces choses sont arrivées, afin que l’Écriture fût accomplie: Aucun de ses os ne sera brisé.

 

La réponse est justement qu’il y a le corps de Christ à la croix et le nouveau corps qui est l’église.

Il y a donc le corps qui a été meurtri à la croix (mais pas brisé) et il y a le nouveau corps de Christ, l’Église: c’est un corps qui est séparé en plusieurs parts.

 

Quand on prend le pain et on le partage en deux comme faisait Jésus, on se rappelle que le corps de Jésus est pour une part chez quelqu’un et pour une autre part chez quelqu’un d’autre.

 

Il suffit ensuite de deux personnes qui sont en accord pour reformer l’unité, Christ.

Matthieu 18:19-20 Je vous dis encore que, si deux d'entre vous s'accordent sur la terre pour demander une chose quelconque, elle leur sera accordée par mon Père qui est dans les cieux. Car là où deux ou trois sont assemblés en mon nom, je suis au milieu d'eux.

 

Quand on mange ces morceaux de pain on se rappelle que Jésus est ici, en nous, pas seulement dans mon corps mais aussi dans celui de mon prochain et il suffit à deux personnes d'être en accord afin que Jésus soit au milieu, pour faire d’intermédiaire et pour agir dans son corps Église.

Ce qui est intéressant est que le verset d'avant parle justement d'action

Matthieu 18:18 Je vous le dis en vérité, tout ce que vous lierez sur la terre sera lié dans le ciel, et tout ce que vous délierez sur la terre sera délié dans le ciel.

 

Lier et délier signifie aussi attacher et détacher. J'ai donc pris une ficelle pour faire un exemple

Avec une ficelle je peux faire des nœuds et les défaire avec mes deux mains et même avec une seule main si je suis adroit. Mais si je commence à faire le nœud avec une main et l’autre veut le défaire, je n’arriverai à rien. C’est ainsi dans l’Église : nous n’arrivons a rien s’il n’y a pas les ordres qui nous viennent de la tête, de Jésus afin que nous allions dans la même direction.

 

Quand deux ou trois personnes sont rassemblées au nom de Jésus, c’est-à-dire de la part de Jésus, mandatées par Jésus pour accomplir quelque chose, alors Jésus est au milieu de ces personnes, pour faire d’unité, pour coordonner l’ensemble de son Église, de son corps.

Colossiens 1:18 Il est la tête du corps de l'Eglise; il est le commencement, le premier-né d'entre les morts, afin d'être en tout le premier.

Jésus est dans l’église qui est son corps : ensemble on forme un seul corps, le corps de Christ et c’est ensemble qu’on doit avancer, guidés non pas par notre propre volonté mais par la volonté de celui qui est le chef, la tête.

 

Ce qui est important est d’être en accord : l’accord ne doit pas être trouvé selon l’envie de l’un ou de l’autre mais selon la volonté de Dieu.

 

Que ce matin on puisse se rappeler qu’on est plusieurs mais qu’on forme un seul corps et qu’ensemble on se laisse guider par Dieu pour avancer dans la même direction

1 Corinthiens 12:27 Vous êtes le corps de Christ, et vous êtes ses membres, chacun pour sa part.

1 Corinthiens 12:12 Car, comme le corps est un et a plusieurs membres, et comme tous les membres du corps, malgré leur nombre, ne forment qu'un seul corps, ainsi en est-il de Christ.

 

Le corps de Christ est là ce matin et c'est ça qu'il faut discerner.

Est-ce que c'est visible qu’on fait partie d'un seul corps? Non, on est tous différents, il y a des petits de grands, des blancs des noirs etc.

On va faire un exemple en prenant le pain qu'on va partager plus tard: 2 ou 3 morceaux suffisent.

Est-ce que ces morceaux donnent l'impression que c’est un même pain ? Non, pas du tout, ils semblent avoir chacun leur identité et former chacun des petits pains. Il y en a des petits des grands et on pourrait même leurs donner des couleurs si on le trempe dans un colorant alimentaire mais à la base c'est la même pâte, les mêmes ingrédients et donc le même pain. Le boulanger fait ainsi qu'ils aient des formes différentes et les circonstances de la vie font le reste.

Pour nous c'est la même chose: à la base on descend tous d'Adam pour la chair et de Christ selon l'esprit: malgré nos différences on est déjà un seul corps.

 

Quand on prendra ces morceaux de pain qu'on puisse se rappeler que Jésus est ici, en nous, pas seulement dans mon corps mais aussi dans celui de mon prochain

1 Corinthiens 10:17 Puisqu'il y a un seul pain, nous qui sommes plusieurs, nous formons un seul corps; car nous participons tous à un même pain.

28 juin 2015

Commentaires

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
4 + 11 =
Trouvez la solution de ce problème mathématique simple et saisissez le résultat. Par exemple, pour 1 + 3, saisissez 4.