Zoom

Current Zoom: 100%

Comment servir Jésus : jeunes et vieux

J’ai vu dernièrement que l’introduction était surtout réservée pour les enfants mais souvent je ne m’adresse pas aux enfants car je ne vous vois pas. Aujourd’hui je vais m’adresser surtout aux personnes âgées car vous êtes plus nombreux que les enfants mais les enfants sont aussi concernés: le message est pour tout le monde.

Quelque chose m’avait touché lors du wknd d’église: on devait mettre des cailloux en fonction des choses qu’on pouvait faire pour l’église et quelqu’un m’a dit «je suis âgée, je ne sais pas comment aider». J’ai répondu: «chacun peut faire quelque chose, surtout et déjà par la prière, en priant les uns pour les autres».

J’aimerai parler de cela aujourd’hui: comment être utile, quelque chose que chacun peut faire, enfants, adolescents, adultes et personnes âgées.

 

La prière tout le monde peut la faire: pour ces moments ensemble, pour le pasteur, pour le message, pour que chacun soit attentif, pour que tout le monde vienne sans stress, que tout se passe bien pour les familles et les préparatifs des enfants avant le culte, pour que tout le monde puisse être attentif, etc, etc.

 

Les prières sont comme un parfum qui monte devant Dieu

Apocalypse 8:3-4 Et un autre ange vint, et il se tint sur l'autel, ayant un encensoir d'or; on lui donna beaucoup de parfums, afin qu'il les offrît, avec les prières de tous les saints, sur l'autel d'or qui est devant le trône. La fumée des parfums monta, avec les prières des saints, de la main de l'ange devant Dieu.

 

Il nous faut prier en tout temps, pas pour se plaindre mais pour louer Dieu, pour déclarer la vie, pour déclarer la bénédiction afin que nos prières soient comme un parfum devant Dieu.

Ephésiens 6:18 Faites en tout temps par l'Esprit toutes sortes de prières et de supplications. Veillez à cela avec une entière persévérance, et priez pour tous les saints.

 

Que nous prières soient un parfum, pas seulement ce matin mais chaque jour

 

 

 

La prière comme un parfum qui monte devant Dieu est quelque chose que chacun peut faire mais on peut faire mieux: amener la joie dans le ciel. Cela se passe quand des perdus viennent au Seigneur.

Luc 15:7 De même, je vous le dis, il y aura plus de joie dans le ciel pour un seul pécheur qui se repent, que pour quatre-vingt-dix-neuf justes qui n'ont pas besoin de repentance.

 

 

Donc annoncer la bonne nouvelle est aussi quelque chose que chacun peut faire, pas à l’église mais à l’extérieur, en semaine, tous les jours, dans les conversations avec les autres: les enfants et les personnes âgées peuvent le faire, on peut tous le faire.

 

Je vais vous lire une petite réflexion qui m’a interpellé dernièrement:

Nous savons tous que le jour de la Pentecôte, Pierre a conduit 3000 personnes à Christ.

Imaginez quelques instants qu’aujourd’hui l’Eglise décide de confier l’évangélisation du monde à un seul super évangéliste, qu’elle lui offre tout le soutien spirituel et matériel nécessaire, mais qu’elle exige uniquement en retour qu’il conduise 3 000 âmes à Christ par jour. Intéressant. Mais à votre avis, combien de temps faudrait-il à cet évangéliste pour gagner les 6 milliards d’habitants qui vivent sur la terre? 20 ans, 50 ans? Accrochez-vous bien! Il lui faudrait 5479 ans! Jésus sera certainement revenu avant.

Par contre, si les 700 millions de personnes qui déclarent avoir fait l’expérience de la nouvelle naissance gagnent à Christ une personne par mois, dans les dix prochains mois, le monde sera sauvé.

(Franck Alexandre).

 

On peut le faire, on peut amener des personnes au Seigneur et il faut avoir le courage de le faire. Alors voici un autre sujet de prière  chacun de nous peut prier afin que plein de croyants aient le courage d’annoncer la bonne nouvelle à ceux qui sont perdus.

 

Jeudi soir j’étais avec d’autres personnes à Bienne pour faire cela dans la rue: se motiver ensemble et aller aborder les gens pour leur parler de Jésus, prier avec eux et les réconcilier avec Dieu. C’est un concept qui commence à se répandre partout dans le monde: aller faire des disciples parmi toutes les nations. Beaucoup de personnes sont parties en mission, dans le tiers-monde, mais maintenant c’est aussi nos villes qui ont besoin de connaitre la bonne nouvelle du royaume de Dieu.

 

Ce qui m’a interpellé jeudi ce sont les échanges que j’ai pu avoir avec deux jeunes musulmans et le message de tolérance et d’amour qu’ils avaient. Eux aussi ils ont besoin de connaitre Jésus comme leur sauveur mais souvent on ne sait pas comment le leur annoncer.

 

Je vais vous raconter maintenant l’histoire qui raconte justement comment une dame âgée (que celui qui raconte appelle «mamie») a réussi à parler à des musulmans:

C’est le récit de Marianne, 72 ans, toujours rayonnante. Apres une formation sur l’islam, ou nous encourageons les gens à être pratiques plutôt que de tout comprendre sans rien faire, cette mamie vient me trouver avec une idée saugrenue: «Said, j’aimerais vraiment demander à l’imam si on peut montrer le film Jésus dans la mosquée».

Je me dis à l’intérieur de moi-même: moi le grand évangéliste, cette idée ne me viendrait même pas à l’esprit. Marianne est un peu fatiguée, peut-être un peu d’Alzheimer, elle va vite oublier son idée.

Tu parles! Apres quelques mois, elle revient à la charge: «Said, quand est-ce que tu me répondras, parce que j’ai toujours l’idée du film Jésus? Tu nous as formés, tu nous as dit d’être pratiques. Alors voilà…

J’en prends pour mon grade. Et je me dis: de toute manière, elle ne me lâchera pas. Je suis coincé. On va aller voir l’imam et lui poser la question.

Marianne rédige donc un courrier et après quelques jours, prend son téléphone et appelle la mosquée. Le recteur lui donne rendez-vous.

Monsieur le recteur, lui dit-elle, nous aimons les musulmans et dans le cadre du dialogue entre le christianisme et l’islam, il serait tellement bon que nous communautés se connaissent un peu plus. Je voudrais dons savoir si vous me donnez l’autorisation de montrer le film Jésus à l’intérieur de votre mosquée.

Et le recteur dit: oui.

Toute emballée, Marianne me rappelle et le projet se met en place. Le film est finalement projeté un dimanche après-midi avec plus de quatre cent spectateurs, parmi eux dix pasteurs et trois imams.

 

Dans le moment de convivialité qui a suivi la projection, il fallait voir l’atmosphère de paix, d’enthousiasme, d’échange et le sérieux avec lequel les gens s’abordaient. Il n’y avait pas de clan, pas de ghetto, pas de crispation identitaire, mais de la joie sur les visages, autour du thé à la menthe et des pâtisseries concoctées par ces mamies chrétiennes et ces femmes musulmanes.

Chaque musulman est reparti avec un DVD ou une cassette vidéo du film Jésus

Deux mosquées des environs, prises de jalousie, ont ensuite proposé que le même projet se fasse chez elles.

 

Donc on est tous sur cette terre pour quelque chose et on aura toujours une utilité pour le Seigneur tant qu'on est vivant: il ne faut pas l'oublier.

 

Que le Seigneur vous conduise dans ce qu'il a prévu pour chacun, que nous puissions amener des personnes au Seigneur et être utiles là où il le voudra.

Dieu connait notre situation à chacun et il a donné à chacun le moyen de le servir. Demandons-lui de nous montrer comment le servir et comment nous rendre utiles. Cela est valable pour un enfant comme pour un adulte et aussi pour une mamie.

 

Comme Paul sur le chemin de Damas on peut dire:

  • Qui es-tu, Seigneur? (Actes 9:5)
  • Seigneur, que veux-tu que je fasse? (Actes 9:6)

Et Jésus va se faire connaitre à nous et nous montrer ce que nous devons faire pour lui!

 

Je demande juste aux mamies de ne pas avoir des idées trop folles: si on invite tous les musulmans de la région ici, il n’y aura pas de place. Mais si on le fait guidés par le Seigneur, tout va se passer à merveille.

 

Commentaires

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
1 + 1 =
Trouvez la solution de ce problème mathématique simple et saisissez le résultat. Par exemple, pour 1 + 3, saisissez 4.